Condamnation unanime de l’agression sioniste contre le peuple palestinien

Sommet du MNA

La séance inaugurale du 19e Sommet du Mouvement des non-alignés (MNA), tenue vendredi à Kampala (Ouganda), a été marquée par une condamnation unanime de l’agression sioniste contre le peuple palestinien. Dans une allocution d’ouverture des travaux du Sommet, auquel prend part le Premier ministre, M. Nadir Larbaoui, en sa qualité de représentant du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, le Président ougandais, M. Yoweri Museveni, dont le pays a pris la présidence tournante de l’organisation, a condamné l’agression sioniste contre le peuple palestinien, déplorant le mutisme de la communauté internationale face aux violations des droits de l’Homme dans la bande de Ghaza. Il a souligné, en outre, que la solution idoine pour la question palestinienne était la «solution à deux Etats», étant capable d’instaurer la paix, la coexistence et la stabilité dans la région du Moyen-Orient. Le Président Museveni a, par ailleurs, fustigé le nouvel ordre international et l’hégémonie unipolaire, plaidant pour un monde multipolaire. De son côté, le président de la 78e session de l’Assemblée générale (AG) de l’ONU, Denis Francis, a appelé à un «arrêt immédiat» de l’agression sioniste contre Ghaza et à l’acheminent d’«urgence» des aides humanitaires aux zones touchées, affirmant que la solution pacifique et politique demeurait la «seule issue» pour le règlement définitif de la question palestinienne.
Agence