Appel à renforcer le partenariat dans les secteurs liés à la souveraineté alimentaires

Forum d’affaires algéro-vénézuélien

Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Youcef Chorfa a appelé avant-hier lors de sa participation au forum d’affaires algéro-vénézuélien à Alger, les opérateurs économiques des deux pays à œuvrer pour renforcer le partenariat dans les secteurs liés à la sécurité et la souveraineté alimentaires.
À l’occasion, le ministre a indiqué que l’Algérie œuvre à diversifier son économie dans sa stratégie visant à atteindre une sécurité et souveraineté alimentaires et à encourager l’investissement étranger notamment dans l’agriculture stratégique. Il a, dans ce sens, cité l’agriculture stratégique dans le Sud du pays, invitant les opérateurs des deux pays à intensifier les contacts et à œuvrer pour des partenariats dans des filières agricoles qui renforceront l’échange économique bilatéral.
De son côté, le ministre vénézuélien de l’Agriculture productive et des Terres, Wilmar Castro Soteldo, a évoqué la complémentarité agricole qui peut se faire entre les deux pays dans un échange commercial complémentaire. Il a, dans ce sillage, précisé que des produits agricoles algériens, dont le marché vénézuélien en a besoin, peuvent constituer un volet d’échanges commerciaux qui rapprochent les deux pays sur le plan économique et créent des liens commerciaux.
M. Wilmar Castro Soteldo a également souligné « la grande expérience » de l’Algérie dans le domaine du gaz, mettant en avant le potentiel de coopération dans l’électricité à base de gaz entre les deux pays.
Pour sa part, le ministre des Transports, Mohamed El Habib Zahana, s’est félicité de l’ouverture de la ligne Alger-Caracas laquelle, a-t-il soutenu, couronne l’accord de transport signé entre les deux pays en 2023, et concrétisent sur le terrain les orientations des dirigeants des deux pays.
M. Zahana a aussi assuré que cette liaison directe entre les deux capitales favorisera le développement des relations économiques et commerciales entre les deux pays, ajoutant que celle-ci encourage le travail mené par son département ministériel pour « l’ouverture de nouvelles lignes aériennes dans d’autres capitales du monde conformément au programme du Gouvernement ».
Le ministre des Transports Venezuelien, Ramon Velasqueza a, de son côté, relevé que la ligne aérienne Alger-Caracas ouvre beaucoup de potentialités de coopération bilatérale.
Il a, dans ce volet, affirmé qu’à partir d’Alger, 50 destinations vers l’Afrique et l’Asie dans un schéma de liaison aérienne rapide et moins cher seront proposées aux opérateurs économiques vénézuéliens, ainsi que des facilités de transit.
Il a également affirmé que depuis Caracas, des destinations vers l’Amérique Latine et les Caraïbes seront possibles pour les opérateurs économiques algériens, dans le cadre des accords entre les deux pays.
A savoir, la délégation vénézuélienne était composée de plus de 80 hommes d’affaires représentant plusieurs secteurs tels que l’énergie, l’agriculture, le tourisme, l’industrie et le commerce.
Manel Z.