Krikou préside une rencontre sur «les acquis constitutionnels de la femme algérienne»

Solidarité

La ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, Kaouter Krikou, a présidé avant-hier à Alger une rencontre sur «les acquis constitutionnels de la femme algérienne».
Dans une allocution prononcée lors de cette rencontre, Mme Krikou a affirmé «l’engagement de l’Etat à mettre en place tous les mécanismes et mesures nécessaires pour la protection de la femme et la promotion de sa place au sein de la société».
Elle a, également, précisé que la femme algérienne est «un acteur essentiel» dans la société, soulignant son rôle actif pendant la Glorieuse Guerre de libération et sa contribution à l’édification du pays.
La ministre a rappelé, dans ce sillage, les acquis obtenus par la femme dans divers domaines, dans le cadre de la mise en œuvre des engagements du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, notamment en termes de promotion de son rôle dans les domaines politique et économique et de renforcement des mécanismes de sa protection contre toutes formes de violence.
Dans cette perspective, elle a mis en avant les efforts du secteur de la solidarité nationale pour l’accompagnement de la femme, son intégration et son autonomisation à travers plusieurs mécanismes, dont le programme intersectoriel de soutien à la femme pour contribuer à la production nationale, lancé en février 2021 sur instructions du président de la République.