L’usine Renault Algérie n’a pas encore obtenu l’agrément

Automobile

Le directeur général de Renault Algérie, Hichem Nacer Bey, s’est exprimé, ce jeudi, sur la reprise de l’activité de l’usine implantée a Oued Tlelat dans la wilaya d’Oran. Selon lui, l’usine est toujours à l’arrêt, parce que la société n’a pas encore obtenu l’agrément du ministère de l’Industrie. «L’usine Renault d’Oran, présente depuis 2014, est malheureusement toujours à l’arrêt. Malgré les travaux qui ont été réalisés en 2023, sur place et chez le groupe Renault, pour mettre l’usine en conformité avec le nouveau cahier des charges, Renault n’a toujours pas reçu son agrément des services du ministère de l’Industrie», a indiqué Hichem Nacer Bey au média TSA (Tout Sur lAlgerie), soulignant que la demande d’agrément a été introduite fin septembre de l’année dernière.
«L’usine est prête pour le démarrage. Une fois que nous aurons obtenu les autorisations, l’usine Renault reprendra ses activités», a expliqué le DG de la filiale algérienne du constructeur automobile français Renault. Début décembre dernier, le wali d’Oran, Saïd Sayoud, s’est rendu à l’usine Renault Algérie Production (RAP). Cette visite d’inspection a été effectuée sur invitation de Rémi Houillons, directeur général de l’usine. L’usine RAP, inaugurée en novembre 2014, est le fruit d’une joint-venture entre Renault, Holding Madar, et le Fonds National d’Investissement (FNI), détenant respectivement 49%, 34%, et 17% des parts.
Agence