Saihi insiste, à Biskra, sur la continuité du service dans les établissements hospitaliers

Santé

Le ministre de la Santé, Abdelhak Saihi, a insisté, jeudi soir à Biskra, sur la nécessité d’assurer la continuité du service de santé dans les établissements hospitaliers «afin d’améliorer la prise en charge des patients dans toutes les spécialités médicales, et dans toutes les régions». Le ministre, qui présidait la clôture d’une rencontre nationale sur l’élaboration d’un guide des pôles d’activités médicales, à l’Institut national supérieur de formation para-médicale de Biskra, a souligné dans une allocution prononcée à cette occasion, que son département ministériel «s’emploie à concrétiser l’engagement de l’Etat à rapprocher les services de santé du rapprochement, a-t-il dit, conforme aux engagements du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, de fournir un service de santé de qualité au citoyen, quel qu’il soit et où qu’il se trouve en Algérie. M. Saihi a évoqué, à ce propos, la mise en place de pôles de santé qui constituent l’un des mécanismes garantissant la prise en charge des besoins de certains hôpitaux des régions du sud, et assurant leur accompagnement à partir des centres hospitalo-universitaires du nord du pays. Il a souligné, dans le même contexte, que le but du développement des pôles de santé vise à créer des structures autonomes, se suffisant à elles-mêmes, dans toutes les spécialités médicales, pour prendre en charge les patients et assurer la continuité du service, en substitution de l’envoi d’un spécialiste dans le cadre du service civil. Notant que ses services travaillaient à la formation de médecins généralistes issus du sud du pays, et qui rejoindront leurs postes dans les établissements de santé dans le cadre d’un contrat de 6 ans, le ministre a fait part, à ce propos, de la sortie, «dans les prochains jours», d’un premier contingent de 146 médecins, ajoutant que son département œuvrait à «garantir la sortie de 200 médecins par an, pour une durée de 5 ans, et qui travailleront dans ces régions».n