Des dizaines de colonisateurs israéliens profanent la mosquée Al-Aqsa

Lundi, des dizaines de colonisateurs israéliens, sous protection policière, ont pris d’assaut les cours de la mosquée bénie d’Al-Aqsa, Des témoins oculaires ont dit que des dizaines de colons ont effectué des tournées provocatrices dans les cours d’Al-Aqsa et exécuté des rituels talmudiques.
L’incursion des dizaines de colons dans la mosquée s’est produite parallèlement au renforcement des procédures à ses portes.
La police d’occupation continue d’empêcher les Palestiniens d’entrer dans la vieille ville ou dans la mosquée Al-Aqsa, provoquant une diminution du nombre de fidèles. Chaque jour, sauf le vendredi et le samedi, la mosquée Al-Aqsa, qui est le troisième site le plus saint de l’Islam, la première Qibla de l’islam, la direction vers laquelle les musulmans se tournaient pour prier, avant que cela ne soit vers la Mecque, en Arabie saoudite, est témoin d’une série de violations et d’incursions de colons, protégés par la police d’occupation, dans le but d’imposer un contrôle total sur la mosquée sainte et de la diviser temporellement et spatialement. En territoire occupé, les fidèles palestiniens sont soumis à toutes sortes d’abus et de harcèlement de la part des autorités d’occupation dans le but de les éloigner de leurs mosquées et de les empêcher d’exercer leur droit de culte, contrairement aux colons israéliens qui jouissent d’une entière liberté et d’un soutien absolu à l’égard de la pratique de leurs rituels religieux.n