Accélérer le rythme de la numérisation

Conseil des ministres

La réunion du Conseil des ministres présidée, hier, dimanche, par le Président Abdelmadjid Tebboune a été consacrée au suivi du Rapport d’étape sur l’état d’avancement du processus de numérisation, au statut particulier et au régime indemnitaire de l’Imam et à un exposé sur les fermes-pilotes.Après avoir présenté l’ordre du jour de la réunion, puis la présentation par le Premier ministre de l’activité du Gouvernement au cours des deux dernières semaines et les interventions des ministres, le président de la République a donné les ordres, instructions et directives concernant les points à l’ordre du jour du Conseil des ministres.
Ainsi, sur l’état d’avancement du processus de numérisation, après la présentation du premier rapport intérimaire par Mme Meriem Benmouloud, haut commissaire à la numérisation (qui a rang de ministre), le président de la République a ordonné d’accélérer le rythme des travaux pour passer à la deuxième phase du projet puis de présenter son rapport lors de la prochaine réunion du Conseil des ministres. Concernant une présentation sur les fermes modèles, le président de la République a ordonné au ministre de l’Agriculture et du Développement rural de changer la nature des fermes-pilotes, depuis leur dénomination jusqu’à leur fonction agricole et économique dans son ensemble.
Le Président Tebboune a ordonné de revoir le concept des fermes- pilotes de façon à les rendre plus rentables afin de les intégrer dans le processus de production nationale, notamment celles de grandes superficies, pour combler le déficit, en particulier dans la filière des légumineuses.
A ce propos, les experts algériens avaient eu à apprécier positivement la décision prise au cours d’un précédent Conseil des ministres pour la mise en place des fermes-pilotes pour la culture des graines oléagineuses en considérant qu’elle revêt une importance extrême pour le secteur agricole en particulier et pour l’économie nationale en général. Pour rappel, lors du Conseil des ministres, mercredi dernier, le Président Tebboune, avait ordonné de mettre en place des fermes-
pilotes pour la culture des graines oléagineuses, afin de contrôler l’ensemble de la chaîne de production, de la ferme au consommateur, dans le cadre de la stratégie de sécurité alimentaire, tout en donnant des instructions à l’effet de coordonner entre tous les secteurs gouvernementaux et élaborer une vision cohérente pour l’exploitation des résidus des graines oléagineuses dans la production de fourrage. Le Président Tebboune avait également ordonné d’élaborer une nouvelle vision sur les fermes-pilotes, qui soit en droite ligne de l’orientation du pays vers la modernisation, visant à «créer une intégration et une complémentarité entre l’Agriculture, l’Industrie et l’ensemble des secteurs du Gouvernement», et ce, dans le sens de la garantie de la sécurité alimentaire en s’appuyant sur les capacités nationales en vue de réduire l’importation, limiter le recours abusif aux devises et encourager l’investissement agricole dans le Sud.
Concernant la loi fondamentale et le système d’indemnisation de l’Imam, le Conseil des ministres a approuvé, hier, le système d’indemnisation de l’Imam. Comme orientations générales, le Président Tebboune a chargé le ministre de l’Energie et des Mines de transmettre ses remerciements et ses encouragements aux cadres et aux travailleurs de l’entreprise Sonelgaz pour leurs efforts, qui ont eu un impact positif sur le secteur agricole et la production nationale dans son ensemble. Le Conseil des ministres a conclu sa réunion en approuvant les Décrets et les décisions qui concernent les nominations et la cessation des fonctions à des postes élevés dans l’État. Lakhdar A.