Louakal Benkheïra «homme de l’année 2023»

P/APW de Tiaret

Le premier élu de la wilaya,
M. Louakal Bekheïra a été désigné «homme de l’année 2023» par les différents mouvements associatifs et représentants de la société civile, selon le chef de file des Scouts musulmans algériens Wahrani Saïd. «Lorsque nous avons commencé à dresser la liste des personnalités de l’année, nous avons décidé de l’aborder avec un objectif précis».

Suite à un vote massif des organisateurs, le P/APW Bekheïra Louakal a raflé la part du lion. Depuis l’installation de cette institution, quarante-trois élus ont réussi à entrer en contact avec la population des quatre coins de la région du Sersou. Un conseil qui a créé le changement, un changement réel et significatif dans notre région et dans l’univers au sens large. Alors que l’année 2023 touchait à sa fin, un nom est apparu dans les réseaux sociaux (Louakal Bekheïra), et nous aurions tort de ne pas l’inclure», peut-on lire sur le site officiel du SMA. «L’homme de l’année 2023» est connu. Scout bénévole de premier ordre en 1979, à l’âge du collège Bekheïra, avec son parcours de huissier de justice et homme de droits, sa vision, sa perspicacité et en dépit de son savoir-faire, il claque la porte de son cabinet et se présente en tant que candidat aux élections locales. Rafle des voix et s’installe à la tête de l’assemblée avant d’y mettre de l’ordre. Bekheïra a courageusement défié toutes les entraves pour montrer au représentants gouvernementaux entier les revendications des populations reculées. Depuis le début de l’installation de l’assemblée, les membres ont réussi à ouvrir les débats sur des dossiers volumineux en collaboration avec M. Ali Bouguerra. Ce jeune surnommé « The Little Big Men 》et résidant à Mahdia, le grenier à blé du pays, issu d’une famille modeste décroche son BAC avec mention «très bien» et s’oriente vers l’ordre professionnel des robes noires avant de rejoindre, en tant que militant au sein de la communauté universitaire et membre actif au sein du vieux parti. Considéré comme l’une des sources fiables sur les plateformes des réseaux sociaux, pour les internautes cherchant à avoir des nouvelles et savoir ce qui se passe réellement sur le territoire de Tiaret. Ses déclarations fracassantes et ses vidéos montrent clairement les réalisations sur tous les fronts sur un rayon de 245 km. «Au cours des dernières semaines, le premier élu est devenu une figure locale suite à la nomination de son nom parmi les experts chargés de la révision du code des commune et wilaya. Son travail en groupe avec ses lieutenants a connu une autre dimension lors des huit plénières durant son mandat. Parfois, c’est nous qui le choisissons, d’autres fois, c’est lui qui nous choisit, et dans le cas Bekheïra Louakal, le choix n’était même pas une option», indique les organisateurs de cet événement dont la direction des Moudjahidine (SMA, ONM, ONEC) et autres. Un élu connu par ses valeurs, sa modestie, son éloquence verbale, a réussi à solutionner une panoplie de dossiers en priorité pour une wilaya martyrisée par l’ennemi invisible du Covid-19 et une population à la croisée des chemins. «Tout comme ses pairs sur le terrain à Tiaret, à savoir daira, commune, mechtas ou douars, il nous rappelle que peu importe qui nous sommes ou d’où nous venons, c’est nous autres du monde rural vers les autres cieux pour une meilleure vie. C’est la nouvelle politique de notre gouvernement pour un avenir meilleur et de se pencher sur le chemin qui mène au développement, route, gaz, électricité, santé et éducation pour les un million deux-cents âmes éparpillées à travers la région, dira l’homme décoré. Lors de son intervention, il n’a pas caché sa joie de voir sa mère parmi les présents venue partager avec lui cette agréable journée qui restera gravée dans sa mémoire toute sa vie. J’ai choisi ce chemin pour faire de notre wilaya un havre de paix, un pôle d’investissement et industriel et de rendre à notre région son statut mondial, grenier à céréales et agraire laissant sur cette terre sainte nos empreintes pour nos futures générations. Aujourd hui, avec un seul objectif (exécutifs et élus) de trouver le pouvoir de mettre en œuvre le changement que nous souhaitons pour un pays riche. Alors qu’il continue de dire courageusement «on retrousse les manches ensemble pour réaliser et construire sur des bases solides afin d’enterrer les fardeaux du passé». Aujourd’hui, ce qui m’ont sollicité et désigné comme l’homme de l’année 2023, une décoration qui m’encourage à redoubler d’efforts, et j’irai loin avec mes élus et aux côtés du wali Ali Bouguerra et son exécutif pour mener la barque à bon port et satisfaire chaque citoyen, selon les priorités et les directives de notre président de la République», conclut l’actuel P/APW. Décoré ce début du mois comme homme de l’année 2023. Benkheira Louakal désigné «par excellence». Un titre bien mérité a l’enfant de Tiaret. De leur part, le collectif (Scouts musulmans algériens, direction des moudjahidine, agence de voyages Ibn Khaldoun Wahrani, ONM, ONEC…) ont désigné le P/APW Louakal Bekheira du titre de l’homme le plus sollicité de l’année 2023 ». Premier élu de la wilaya, huissier de justice, membre de la commission nationale des experts de la révision du code communal et de wilaya.
Une assemblée qui carbure jour et nuit à travers les 42 communes et douars pour prendre en charge les problèmes des populations. La seule chose qui pourra lui faire plaisir en 2023 est cette décoration méritée en présence de sa mère.

Hamzaoui Benchohra