Le Président Tebboune prend la présidence du Forum des chefs d’Etat et de Gouvernement du MAEP

Union africaine

Lors d’une réunion tenue via visioconférence, le Président Abdelmadjid Tebboune a pris, hier mercredi, la présidence du Forum des chefs d’Etat et de Gouvernement du Mécanisme africain d’évaluation par les pairs (MAEP), succédant au Président de Sierra Leone, Julius Maada Bio.A cette occasion, le président de la République a prononcé une allocution dans laquelle il a mis en avant les valeurs, les principes et les objectifs de ce mécanisme africain, qui représente un espace de dialogue et d’échange de vues, d’idées et d’analyses pour trouver des solutions aux défis qui se posent aux pays du continent.
Après avoir exprimé ses chaleureux remerciements au Président de Sierra Leone, Julius Maada Bio, pour avoir dirigé le Mécanisme africain d’évaluation par les pairs au cours des deux dernières années (février 2022 – février 2024), le Président Tebboune a souligné « la pertinence de cette mission noble et sensible dans un contexte continental africain rempli de nombreux défis principalement liés au développement, à la sécurité, à la stabilité, à la bonne gouvernance et aux changements injustes ».
Le Président Tebboune a fait observer que « nous nous réunissons aujourd’hui, moins de deux mois après avoir célébré le vingtième anniversaire de la création du mécanisme, l’histoire nous impose donc le devoir de mémoire pour rendre hommage aux fondateurs du Mécanisme du Nouveau Partenariat pour le développement de l’Afrique (Nepad). Il convient particulièrement de noter ici qu’avec l’Afrique du Sud, le Sénégal et le Nigeria, l’Algérie a joué un rôle pionnier dans la conception et la mise en œuvre de l’initiative du Nepad, à partir de laquelle est ensuite né le Mécanisme de délégation africaine ».
Le Président Tebboune a poursuivi : « Mon pays a toujours cru aux valeurs, aux principes et aux objectifs de ce Mécanisme africain et continue de lui faire confiance pour œuvrer à sa consolidation dans la structure politique, économique et sociale de notre continent ».
Le Président Tebboune a affirmé sa conviction que « ce Mécanisme restera unique par rapport au travail des organisations régionales, dans la mesure où il représente pour nous un espace spacieux de dialogue et d’échange de visions, d’idées et d’analyses, et un espace sûr dans lequel nous pouvons nous entraider pour fournir conseils, soutien afin de trouver des solutions aux défis auxquels sont confrontés nos pays, nos régions et notre continent en général ».
« Par conséquent, ajoute-t-il, je suis certain que ce Mécanisme, né du ventre de l’Afrique et pour l’Afrique, contribuera à nous aider à trouver des solutions efficaces à nos défis communs et à partager les meilleures pratiques, expériences et expertises dans le domaine de la bonne gouvernance au niveau régionale et continental ». « En confirmation de ce noble rôle, j’accepte avec fierté, joie et détermination la direction du Mécanisme africain d’évaluation par les pairs au cours des deux prochaines années, et je suis pleinement convaincu que je peux compter sur l’aide et le soutien de ceux qui m’ont précédé dans l’accomplissement de cette mission et de mes homologues, les chefs d’États membres », affirme le Président Tebboune.
Pour rappel, le MAEP a été créé en 2003 par le Comité des chefs d’État et de gouvernement chargé de la mise en œuvre du Nepad comme un instrument d’autoévaluation volontaire de la performance des États membres en matière de gouvernance.
Le MAEP est un accord volontaire conclu entre les États africains pour évaluer et réviser systématiquement la gouvernance au niveau des Chefs d’État afin de promouvoir la stabilité politique, l’intégration économique accélérée au niveau sous-régional et continental, la croissance économique et le développement durable.
Le Forum est la plus haute instance décisionnelle du MAEP.
Lakhdar A.