Lancement de la première étude nationale sur le comportement du citoyen vis-à-vis des déchets

Environnement 

Une étude nationale, la première du genre, portant sur les comportements du citoyen vis-à-vis de ses déchets, a été lancée, avant hier, à Alger, à l’initiative de l’Agence nationale des déchets (AND) en collaboration avec le Centre de recherche en économie appliquée pour le développement (Cread) et l’université d’Alger 2.
«Les résultats de l’étude qui seront dévoilés dans un mois, devront servir de base pour l’AND afin d’établir des programmes de sensibilisation en harmonie avec le mode de pensée du citoyen Algérien», a indiqué la responsable du département Information et Communication à l’agence, Sara Tazrout, lors de la Journée d’étude dédiée à cette initiative.
L’étude vise principalement à «déterminer la capacité du citoyen à s’intégrer dans des projets ou programmes liés à la gestion des déchets, en mesure d’améliorer son cadre de vie, ainsi que son implication dans l’économie verte», a-t-elle soutenu.
De son côté, le directeur de recherche au Cread, Abdou Abderrahmane, a souligné dans une déclaration à l’APS, l’importance de cette étude qui intervient dans le cadre de la concrétisation de deux conventions de partenariat signées entre le Centre, l’AND et l’université Alger 2 visant à mener un nombre d’études sur la problématique des déchets.
Selon lui, l’étude va permettre de dégager des recommandations qui vont permettre à l’AND, dans le cadre de ses campagnes de sensibilisation, de développer dans la société des comportements éco-citoyens et éco-responsables.
Sur plan opérationnel, le responsable a expliqué que l’étude sera menée sur la base d’un questionnaire ciblant des ménages échantillons à travers plusieurs régions du pays, de grandes, moyennes et petites concentrations urbaines, pour «construire des profils types sur lesquels l’action de communication et de sensibilisation sera axée».
Une plateforme a été créée à l’occasion pour permettre aux équipes chargées de mener l’enquête sur le terrain d’effectuer leur mission dans les meilleures conditions.Le lancement de cette étude a été marqué par l’organisation d’une session de formation pour les participants (universitaires, chercheurs du Cread et membres de délégations de l’AND) venus des différentes wilayas du pays.n