L’Hôtel Seybouse international sur le point d’ouvrir ses portes

Annaba

L’Hôtel Seybouse, ce grand ensemble hôtelier de quatorze étages construit au début de la décennie soixante-dix par une entreprise égyptienne et mis en service en 1975 dans une ville qui n’avait pour infrastructure d’accueil que ce vieil hôtel d’Orient à l’époque. Par rapport aux autres grandes villes du pays à l’instar Alger, Oran et Constantine, Annaba offre un désert hôtelier pour cette quatrième ville d’Algérie.
L’Hôtel Seybouse International a bénéficié d’importants travaux de rénovation, de modernisation et de mise à niveau pour un budget de 8 milliards. Cette importante enveloppe financière a permis de réaliser une extension de l’hôtel ainsi que des structures de repos, de relaxation et des affaires mais sans toucher à la forme architecturale de l’hôtel en question.
Actuellement, les capacités d’accueil des différentes structures hôtelières dont dispose la wilaya d’Annaba est de 4.800 lits, selon le directeur du tourisme. A 13 kilomètres plus loin, la Sonatour qui était, au cours des années 80 scindée en entreprises de gestion touristique avait réalisé ‘’L’Hôtel du Rocher’’ aujourd’hui ‘’El Mountazah’’ construit sous la direction de l’architecte Pouillon. Le secteur privé a eu sa part pour la relance du tourisme avec la réalisation du complexe touristique ‘’Sabri’’ sur la cote, l’hôtel ‘’Le Rym’’ et aussi non loin du Seybouse l’hôtel ‘’Majestic’’, suivi quelque temps après, par l’hôtel ‘’d’Orient’’ complètement rénové par une entreprise italienne spécialisée dans la restauration d’établissements anciens. La réussite a été pour une entreprise chinoise qui a réalisé, les années passées ‘’l’Hôtel Sheraton’’, faisant d’Annaba la ville qui possède une infrastructure d’accueil adéquate et largement suffisante pouvant accueillir tout visiteur national ou étranger agréablement.
L’Hôtel Seybouse qui a tardé à ouvrir ses portes à la clientèle, a été restauré complètement par la même entreprise chinoise et aujourd’hui un changement total de la figuration externe, c’est-à-dire les façades du bâtiment central réalisé en armature d’aluminium par un autre habillage comportant de nouveaux matériaux.
À l’intérieur, les chambres existantes sont complètement renouvelées : baies vitrées, portes intérieures, enduit des murs, moquette, robinetterie de salle de bain. Tout ce remplacement de l’existant est réalisé selon les normes modernes, de celles qui ont cours actuellement dans tous les établissements hôteliers des grands pays.
C’est, cependant, le grand hall d’entrée qui connaît le changement le plus visible, car c’est à partir de cet endroit que le visiteur se fera à l’idée que cet hôtel a vraiment été rénové. C’est néanmoins la salle des banquets qui attirera le plus grand nombre de clients (mariages, baptêmes, anniversaires…). Celle-ci comportera 300 couverts avec sa propre cuisine et dépendances, nous informe-t-on .
Oki Faouzi