Le WAT fidèle à sa tradition, «mais priorité à l’accession»

Coupe d’Algérie

,Auréolé de sa qualification, samedi, aux huitièmes de finale de la Coupe d’Algérie de football face à JS Saoura, un club de l’élite, le WA Tlemcen, rétrogradée en troisième palier à l’issue de l’exercice passé, ambitionne d’aller loin dans l’épreuve populaire, mais sa priorité est d’accéder en Ligue 2, a indiqué son gardien de but.
«C’est une qualification amplement méritée. Nous avons dominé de bout en bout la partie, même si nous avons dû recourir aux fatidiques séances des tirs au but pour valider notre billet au prochain tour», a déclaré Yasser Lehbab à la presse à l’issue de la partie. Les «Zianides», soutenus par leurs supporters qui étaient nombreux dans les gradins du stade «Akid Lotfi», et ce pour la première fois cette saison, ont eu le dernier mot au prix des séances des tirs au but (7-6), après que le temps réglementaire et les prolongations se sont soldés par un nul vierge.
«Le WAT a des traditions dans cette épreuve de coupe avec en prime deux trophées et trois finales perdues. Nous avons tenu à ne pas décevoir le nombreux public venu nous soutenir dans cette rencontre», a poursuivi le dernier rempart des Bleus et Blancs.
Cependant, cette joie qui s’est emparée de toute la famille du WAT ne fait pas oublier les protégés de l’entraineur Kheireddine Kherris que leur principal objectif cette saison est de retrouver vite la Ligue deux, en attendant de faire mieux après que cette équipe avait aussi perdu sa place parmi l’élite, il y a deux exercices.
«Notre objectif demeure toujours le même, c’est-à-dire accéder en Ligue 2 en fin de l’actuel championnat. Nous demandons du soutien et de l’accompagnement de la part des autorités locales, afin de redorer le blason de notre club», a ajouté le portier du «Widad». Toutefois, la mission du WAT s’annonce difficile en championnat, vu que cette formation, troisième au classement après 17 journées, accuse un retard de 11 points sur le leader, le MC Saïda, même si elle compte un match en moins.
Seul le premier de chacun des six groupes qui composent le championnat inter-régions accède en fin de saison en Ligue 2, rappelle-t-on.