Le MSP salue la position de l’Algérie en faveur de la cause palestinienne

Solidarité

Le président du Mouvement de la société pour la paix (MSP), Abdelali Hassani Cherif, a salué vendredi la position de l’Algérie en faveur de la cause palestinienne, saluant les efforts de la diplomatie algérienne pour l’adoption de la récente résolution du Conseil de sécurité international, exigeant un cessez-le-feu immédiat à Ghaza. Dans son allocution lors d’un rassemblement de solidarité, au siège central du MSP à Alger, M. Hassani a souligné que cette manifestation intervient pour «exprimer notre rejet de l’agression sioniste contre la bande de Ghaza, et notre soutien à la résistance palestinienne dans la bataille du déluge d’Al Aqsa», ajoutant que l’entité sioniste vise depuis le début de l’agression à détruire la mosquée d’Al Aqsa pour construire son prétendu temple. «L’entité sioniste ne réussira jamais, par ses pratiques hostiles et barbares, à entamer la détermination du peuple palestinien à défendre ses terres», a soutenu le MSP, soulignant que l’occupation a essuyé un échec cuisant, n’ayant pu réaliser aucun de ses objectifs. Il a précisé, dans ce contexte que «Le déluge d’Al Aqsa» a démasqué des pays, alliés de l’entité sioniste qui défendent, à travers leurs discours, les droits de l’Homme, mais contribuent en réalité au génocide du peuple palestinien. M. Hassani a fait le parallèle entre ce que l’Algérie a enduré lors de sa lutte contre la colonisation française pendant la Glorieuse révolution de libération et ce que la Palestine vit aujourd’hui face à l’occupation sioniste, ajoutant que l’entité sioniste «ne croit ni ne respecte les décisions du Conseil de sécurité et de la Cour internationale de justice, et qu’elle poursuit ses crimes de génocide dans la bande de Ghaza, en ignorant toutes les chartes et les us internationaux».