L’IRB El Kerma nouveau leader, la course à l’accession relancée

Inter-Ligue

,L’IRB El Kerma (Oran) continue de surprendre dans le championnat inter-régions de football (Gr. Ouest) en volant la vedette à d’autres pensionnaires de ce palier qui ont un long vécu parmi les équipes de l’élite et de la Ligue 2 amateur. Menés par le jeune entraineur Feham Bouazza, un ancien joueur de plusieurs clubs de la Ligue 1, à l’image du MC Oran, de l’ES Sétif et du CR Belouizdad, les «Kermaoua» ont profité, vendredi, de la réception du MC Saïda pour lui chiper la première place au classement grâce à une victoire étriquée (1-0), mais ô combien précieuse.
Le stade communal d’El Kerma a fait le plein à l’occasion de cette affiche comptant pour la 19e journée, et qui a tenu tout le monde en haleine. Ce n’est que dans le dernier quart d’heure de la partie que les locaux sont parvenus à inscrire le but de la victoire. Un succès fêté comme il se doit par l’équipe locale qui a reçu la veille la visite du wali d’Oran pour lui apporter son soutien moral dans sa bataille autour de l’accession en Ligue 2, et à laquelle elle s’est invitée alors que personne ne donnait cher de sa peau avant le début de cet exercice. «C’est un précieux succès que nous venons de réaliser. Ce n’est pas une mince affaire de battre le MCS qui domine le championnat depuis le début de cet exercice, mais nous y avons cru jusqu’au bout»’, a déclaré le coach de l’IRBK à la presse à l’issue de la partie. «Nous savourons cette victoire, mais nous devons vite l’oublier et replonger dans le travail pour préparer les prochains rendez-vous qui s’annoncent compliqués», a-t-il prévenu.
L’ancien milieu de terrain sait d’ailleurs que rien n’est encore joué dans ce groupe où la bataille autour du seul ticket donnant accès à la Ligue devra se poursuivre jusqu’à la 30e et dernière journée de la compétition. En infligeant sa deuxième défaite de la saison au MCS, l’IRBK s’empare de la première place avec 48 points, devançant d’une seule unité l’ex-leader. La contre-performance de ce dernier redonne également au WA Tlemcen l’espoir de recoller à la course.
En effet, les «Zianides», relégués en troisième palier à l’issue de l’exercice passé (tout comme le MCS), pointent à la troisième place avec 39 points et un match en moins, ce qui leur offre la possibilité de revenir à six unités du premier s’ils venaient de l’emporter contre le Nasr Senia (15e, 16 pts).