La Ligue arabe appelle la Nouvelle-Zélande à reconnaitre l’Etat de Palestine

Génocide à Ghaza

Le secrétaire général de la Ligue arabe, Ahmed Aboul Gheit, a appelé dimanche la Nouvelle-Zélande à reconnaître l’Etat de Palestine, soulignant qu’il s’agit d’une voie vers un règlement pacifique basé sur la solution à deux Etats.
M. Aboul Gheit s’exprimait lors d’un entretien, au siège du Secrétariat général de la Ligue arabe, au Caire, avec le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères de la Nouvelle-Zélande, Winston Peters.
Le porte-parole officiel du Secrétaire général, Jamal Rushdi, a déclaré que la réunion avait porté sur un certain nombre de questions régionales et internationales d’intérêt commun, notamment la question palestinienne.
A ce titre, il a indiqué que Aboul Gheit a salué la position de la Nouvelle-Zélande rejetant l’agression brutale de l’entité sioniste contre la bande de Ghaza et exigeant un cessez-le-feu immédiat et permanent.
Il a ajouté que le SG de la Ligue arabe a souligné, lors de la réunion, la nécessité de mettre en œuvre la récente résolution du Conseil de sécurité concernant un cessez-le-feu immédiat à Ghazan