L’Algérien Mohamed El Mehdi Lili éliminé dès le premier tour

Grand Slam d’Antalya

,Le judoka algérien Mohamed El Mehdi Lili a été éliminé dimanche matin du tournoi international «Grand Slam d’Antalya», après sa défaite au premier tour des plus de 100 kilos, contre l’Ukrainien Yevheniy Balyeskyy.
Le médaillé d’or des derniers Jeux Africains à Accra (Ghana) a été versé dans la Poule (C) de sa catégorie de poids, où le tirage au sort l’avait opposé à Balyeskyy qui a souffert devant l’Algérien dans un combat acharné ayant duré près de quatre minutes.
La veille, le tirage avait été un peu plus clément avec sa compatriote Belkadi Amina, ayant été exemptée du premier tour dans la Poule (D) des moins de 63 kilos.
La native de Tlemcen, également médaillée d’or aux derniers Jeux africains à Accra, avait fait son entrée en lice directement au deuxième tour, contre la Sud-coréenne Kim Jisu, contre laquelle elle a fini par s’incliner.
Lili et Belkadi étaient les seuls représentants algériens dans ce prestigieux tournoi, qui met en jeu des points dans la perspective d’une qualification olympique.
Organisé du 29 au 31 mars en Turquie, le Grand Slam d’Antalya a drainé la participation de 628 judokas (355 messieurs et 273 dames), représentant 93 pays, des cinq continents. Avec 45 judokas engagés (25 messieurs et 20 dames), la Turquie était le pays le mieux représenté dans ce tournoi, au moment où certaines nations, comme l’Uruguay, n’y ont engagé qu’un seul athlète.