Les produits français dans le viseur de Moscou

Athlètes russes snobés aux JO de Paris

Si les athlètes russes ne sont pas «les bienvenus» aux Jeux olympiques de Paris, les produits français pourraient subir le même rejet à Moscou, a ironisé Maria Zakharova, porte-parole russe du ministère des Affaires étrangères.
La porte-parole de la diplomatie russe, Maria Zakharova, a esquissé l’idée d’un boycott des produits français, expliquant qu’ils pourraient ne plus être les «bienvenus en Russie».
Une réponse du tac-au-tac à la maire de Paris, Anne Hidalgo, qui avait déclaré que les «athlètes russes et biélorusses» ne seraient pas les bienvenus dans sa ville pour les prochains JO.
«Peut-être devrions-nous nous pencher sur certains produits français, qui sont désormais largement représentés en Russie, et déclarer qu’ils ne seront pas les bienvenus ?
Jusqu’à présent, les produits français ne portent pas d’étiquettes clamant «Nous ne sommes pas les bienvenus à Moscou», mais si des militants se lancent dans de tels étiquetages, je pense qu’ils ne seront pas arrêtés», a ironisé la responsable russe.
Le 28 mars, la maire de Paris avait effectué un déplacement à Kiev. Elle avait lancé un avertissement aux sportifs russes et biélorusses présents aux prochains Jeux olympiques organisés dans sa ville.
Une position bien plus tranchée que celle du Comité international olympique, qui a autorisé ces athlètes à participer à la compétition sous drapeau neutre. Ils seront néanmoins exclus de la cérémonie d’ouverture sur la Seine.n