espace pub
Infos en ligne:
  • Montée des eaux d'oueds et des routes bloquées suite aux intempéries ...

  • Le NAHD et la JSS nouveaux Dauphins, l'USM Blida en Ligue 2 ...

  • "Ceux qui ne croient pas en un retour peuvent rester chez eux" ...

  • Le retrait des convocations pour l'examen de fin de cycle primaire du 25 avril au 23 mai ...

  • Une condamnation à mort prononcée par le tribunal de Ghardaïa pour espionnage ...

  • Adoption des bilans moral et financier 2017 ...

  • Raffinage du brut algérien à l'étranger: nous avons obtenu l'autorisation ...

  • Le club consacre 200 millions de livres pour le mercato estival dont 60 réservés à Mahrez ...

  • L'Algérie continuera de rapatrier les immigrants illégaux en concertation avec leurs pays d'origine ...

  • la JS Kabylie décroche sa onzième finale ...

Quotidien d'information indépendant - n° 6140 - Jeudi 26 Avril 2018

95 morts et 246 blessés selon un premier bilan provisoire

Interligne+- AAgrandir le Text+- Imprimez cet Article

Au moins 97 personnes ont été tuées et plus de 186 blessées samedi matin dans deux  fortes explosions près de la principale gare d'Ankara, avant un rassemblement de l'opposition en faveur de la paix, à trois semaines des législatives en Turquie, a annoncé le correspondant d'Al Manar citant les médias turcs.

Le ministère de l'Intérieur a peu après confirmé le bilan d’au moins 97 morts et 186 blessés dans la double explosion d'Ankara. Un rassemblement en faveur de la paix avait été convoqué sur le site de l'explosion, plus tard dans la journée, par plusieurs mouvements de gauche dont le parti pro-kurde HDP. L'origine de cette double explosion n'a pas été déterminée mais, selon des sources gouvernementales citées par les médias locaux, elle aurait pour origine un attentat suicide. "Nous tentons de déterminer les causes de l'explosion et nous rendrons publiques les résultats de notre enquête le plus vite possible", a déclaré à l'AFP une source gouvernementale qui s'exprimait sous couvert de l'anonymat. Pour l’heure la Turquie est sous le choc et un deuil de 3 jours a été décrété. Selon les analystes ce double attentat a été provoqué par daech vu que les Kurdes combattent les terroristes en Irak et en Syrie.

espace pub

Vos Commentaires

espace pub

Vidéo LNR

Loading the player...

La ville de Boufarik après le crash tragique d'un l'avion militaire

Suivez LNR sur Facebook

Galerie

espace pub