espace pub
Infos en ligne:
  • Raffinage du brut algérien à l'étranger: nous avons obtenu l'autorisation ...

  • Le club consacre 200 millions de livres pour le mercato estival dont 60 réservés à Mahrez ...

  • L'Algérie continuera de rapatrier les immigrants illégaux en concertation avec leurs pays d'origine ...

  • la JS Kabylie décroche sa onzième finale ...

  • Le roi du Maroc adresse un message de condoléances au «peuple algérien frère» ...

  • Le Porte-parole du MAE regrette les propos de l'ambassadeur de France sur l'attribution des visas ...

  • Les nouvelles extensions inaugurées lundi seront mises en service mardi 10 avril ...

  • Le nouveau prestataire sera opérationnel à partir de lundi à Alger ...

  • L'Algérien El-Hocine Zourkane a été sacré champion du monde universitaire de cross-country ...

  • Le Marocain Badou Zaki rebondit de nouveau en Algérie ...

Quotidien d'information indépendant - n° 6134 - Jeudi 19 Avril 2018

Décès de l’ancienne gloire Amar Rouai

Interligne+- AAgrandir le Text+- Imprimez cet Article

L'ancien joueur et figure emblématique de la glorieuse équipe du Front de libération nationale (FLN) Amar Rouai s'est éteint, samedi matin en France, à l’âge de 85 ans, des suites d'une longue maladie, a-t-on appris hier.

Rouaï sera inhumé jeudi à El Eulma sa ville natale, selon ses proches. Natif de la ville d'El Eulma, le 9 mars 1932, le défunt a commencé sa carrière de footballeur dans le club de sa ville natale à l'âge de 15 ans, avant de tenter une carrière professionnelle en France à l’âge de 20 ans. Il a joué dans des clubs amateurs puis il a embrassé une carrière de joueur professionnel à Besançon ensuite au SCO Angers jusqu’à avril 1958, date à laquelle il a répondu à un appel du FLN pour constituer la glorieuse équipe du FLN. Amar Rouai avait porté 78 fois le maillot de l’équipe du FLN (1958-1962) avant de connaitre son unique sélection officielle avec l’équipe nationale de l’Algérie indépendante contre l’Egypte le 4 juillet 1963 à Alger. Après l'indépendance, le défunt a terminé sa carrière de footballeur avec une dernière saison à Angers avant de se convertir en entraîneur du côté du MC El Eulma, de l'USM Bel-Abbès, de la JS Kabylie, de l'ASM Oran, du MC Oran (avec lequel il gagnera le titre de champion d'Algérie en 1988) et finalement le RC Relizane. Il emmènera, aussi, le MCO jusqu'à la finale de la Coupe d'Afrique des clubs champions en 1989. Amar Rouai avait également entraîné l'équipe nationale olympique entre 1975 et 1980 et parviendra à gagner la médaille d'or aux Jeux méditerranéens organisés à Alger en 1975 en qualité d'adjoint du sélectionneur Rachid Mekhloufi dans une finale épique contre la France olympique (3-2).

espace pub

Vos Commentaires

espace pub

Vidéo LNR

Loading the player...

La ville de Boufarik après le crash tragique d'un l'avion militaire

Suivez LNR sur Facebook

Galerie

espace pub