pub
Infos en ligne:
  • Les techniciens de la maintenance entament une grève illimitée ...

  • L’Algérie se dirigera vers l’exportation de turbines d’énergie électrique ...

  • Le qatari Nasser Al-Khelaïfi interrogé par la justice en Suisse ...

  • Symposium sur le renouveau du football algérien ...

  • L'ère Alcaraz prend fin six mois après, l'instabilité perdure chez les Verts ...

  • La FAF convoque les locaux en l'absence d'Alcaraz ...

  • Le Nigeria a composté son billet pour le Mondial 2018 ...

  • Au moins 17 morts et 26 disparus dans un naufrage ...

  • disparition d'un citoyen à Bouzguene, large mobilisation pour le retrouver ...

  • M. Guitouni prône des actions conjointes pour relever les défis actuels ...

Quotidien d'information indépendant - n° 6006 - Lundi 20 Novembre 2017

Décès de l’ancienne gloire Amar Rouai

Interligne+- AAgrandir le Text+- Imprimez cet Article

L'ancien joueur et figure emblématique de la glorieuse équipe du Front de libération nationale (FLN) Amar Rouai s'est éteint, samedi matin en France, à l’âge de 85 ans, des suites d'une longue maladie, a-t-on appris hier.

Rouaï sera inhumé jeudi à El Eulma sa ville natale, selon ses proches. Natif de la ville d'El Eulma, le 9 mars 1932, le défunt a commencé sa carrière de footballeur dans le club de sa ville natale à l'âge de 15 ans, avant de tenter une carrière professionnelle en France à l’âge de 20 ans. Il a joué dans des clubs amateurs puis il a embrassé une carrière de joueur professionnel à Besançon ensuite au SCO Angers jusqu’à avril 1958, date à laquelle il a répondu à un appel du FLN pour constituer la glorieuse équipe du FLN. Amar Rouai avait porté 78 fois le maillot de l’équipe du FLN (1958-1962) avant de connaitre son unique sélection officielle avec l’équipe nationale de l’Algérie indépendante contre l’Egypte le 4 juillet 1963 à Alger. Après l'indépendance, le défunt a terminé sa carrière de footballeur avec une dernière saison à Angers avant de se convertir en entraîneur du côté du MC El Eulma, de l'USM Bel-Abbès, de la JS Kabylie, de l'ASM Oran, du MC Oran (avec lequel il gagnera le titre de champion d'Algérie en 1988) et finalement le RC Relizane. Il emmènera, aussi, le MCO jusqu'à la finale de la Coupe d'Afrique des clubs champions en 1989. Amar Rouai avait également entraîné l'équipe nationale olympique entre 1975 et 1980 et parviendra à gagner la médaille d'or aux Jeux méditerranéens organisés à Alger en 1975 en qualité d'adjoint du sélectionneur Rachid Mekhloufi dans une finale épique contre la France olympique (3-2).

espace pub

Vos Commentaires

Vidéo LNR

Loading the player...

Loi de Finance 2018 présenter aux députés

espace pub

Suivez LNR sur Facebook

Galerie

espace pub