espace pub
Infos en ligne:
  • 5500 milliards de centimes alloués à la réfection et à la restauration du vieux bâti à Alger ...

  • Le manque de réussite a été fatal aux Usmistes ...

  • Le Cameroun privé de l'organisation du tournoi, un appel à candidature sera lancé ...

  • L'Algérien Berraf nouveau président ...

  • "le gouvernement a réussi à mettre en place des mesures efficaces aux problèmes économiques et financiers" ...

  • Qualification laborieuse pour le «Doyen» ...

  • Naples s'est imposé 3-1 sans grande difficulté mardi face à l'Etoile Rouge Belgrade ...

  • Vers la réalisation de 50.000 logements en 2019 ...

  • M. Guitouni appelle les communes à rationaliser la consommation de l’énergie ...

  • L'ambassadeur britannique salue l'appel de l'Algérie à la réactivation de l'UMA ...

Quotidien d'information indépendant - n° 6332 - Dimanche 16 Décembre 2018

RC Arba, CRB Aïn Fakroun et CR Témouchent, heureux promus en L2

Interligne+- AAgrandir le Text+- Imprimez cet Article

Les clubs du RC Arba (Centre), du CR Témouchent (Ouest) et du CRB Aïn Fakroun (Est) ont réussi avec brio à décrocher leur billet d’accession en Ligue 2 professionnelle de football, à l’issue de baisser de rideau du championnat d’Algérie amateur (2011-2012) qui a pris fin samedi.

Les trois promus avaient assuré l’accession en Ligue 2 avant même la dernière journée disputée samedi, en ne laissant aucune chance aux clubs jouant leur survie dans cette division, respectant ainsi l’éthique sportive, ce qui est tout à leur honneur. Aïn Fakroun en force Le CRB Aïn Fakroun a surpris tout son beau monde en relevant le défi de l’accession malgré la difficulté de la mission tracée par la direction du club qui a néanmoins cru au «miracle» jusqu’au bout. Le CRBAF a imposé sa suprématie au niveau du groupe (est) dès l’entame de la saison, ne laissant aucune chance à ses poursuivants. En tête du classement durant tout l’exercice 2011/2012, le CRBAF réalise ainsi une accession historique en Ligue 2, une première pour cette ville. Evoluant dans un groupe relevé aux côtés d’anciens pensionnaires de la ex-D1, à l’instar de l’US Chaouia, de la JSM Skikda, de l’AS Aïn M’lila et de l’USM Aïn Beida, le CRBAF a pratiqué un football plaisant distançant de plus de dix points ses poursuivants directs, sans aucun complexe d’infériorité. Témouchent au bout du suspense Le Chabab Riadhi de Témouchent (CRT) a été sacré champion du groupe «Ouest» à l’issue de la dernière journée disputée samedi, faisant durer le suspense jusqu’à la fin de l’exercice. Le club témouchentois n’avait besoin que d’un point pour assurer son accession et retrouver ainsi la Ligue 2, après une année seulement de purgatoire. Le CRT qui a été leader pratiquement depuis le coup d’envoi de la compétition, a atteint son objectif grâce au travail inlassable mené par tout le groupe (joueurs, staff technique et dirigeants). Toutefois, le club témouchentois a dû résister jusqu’au bout à la sérieuse concurrence de l’US Remchi qui suivait de près (2 points). Le RCA de retour après une longue absence Après une absence de 12 ans, le RC Arba revient en Ligue 2 sous la houlette de l’ancien international du CR Belouizdad, Hocine Yahi qui a su insuffler une nouvelle dynamique au club. Bénéficiant du soutien de ses supporters tout au long de la saison, le RCA a enchaîné les bons résultats pour s’emparer de la tête du classement lors de la phase «retour». Grâce à cette accession, le RCA, à l’instar du CRT et du CRBAF, vont obtenir le statut de club professionnel pour la première fois de leur histoire. Concernant les équipes reléguées au palier inférieur, le SC Aïn Defla (Centre) n’a obtenu qu’un maigre total de 7 points en 26 journées. Lors de sa dernière sortie à domicile, il a concédé la défaite devant le NARB Réghaïa (3-4). Le Zidoria et Aïn Turck rétrogradent en inter-régions Dans le groupe «Ouest», ce sont deux équipes qui rétrogradent en division inférieure, à savoir le Zidoria de Témouchent, bon dernier du groupe et le Chabab d’Aïn Turck, le plus mauvais 13e (tous groupes confondus). L’USM Sétif déçoit La dernière journée du groupe «Est» a connu beaucoup de rebondissements : l’USM Sétif, l’ancien pensionnaire de l’élite et en dépit de sa victoire face au WA Ramdane-Djamel (2-1), s’enfonce davantage dans les divisions inférieures en se retrouvant au 4e palier de la hiérarchie nationale.

espace pub

Vos Commentaires

espace pub

Vidéo LNR

Loading the player...

54.000 déclarations d'élus locaux et plus de 6000 de hauts fonctionnaires

Suivez LNR sur Facebook

Galerie

espace pub