espace pub
Infos en ligne:
  • Nomination de quatre nouveaux cardes à la Direction générale des Douanes ...

  • Zeghmati désigné Procureur général de la Cour d'Alger et Bendaas procureurde la République près le Tribunal de Sidi M'hamed ...

  • Driencourt réfute toute "volonté d'ingérence" de la France dans les affaires de l'Algérie ...

  • Benrahma meilleur passeur de la compétition ...

  • Sonatrach réalise quatre nouvelles découvertes en effort propre ...

  • Routes bloquées à Magra pour dénoncer des sanctions d'"extrêmesévérité" contre le NCM ...

  • Belaiz présente sa démission au chef de l'Etat ...

  • L'appel de Chelsea sur l'interdiction de recrutement ...

  • Guardiola défend la prestation de Mahrez ...

  • Le MCA remporte le derby, le MOB accroché ...

Quotidien d'information indépendant - n° 6463 - Mardi 21 Mai 2019

Cheb Aziz vit toujours dans le cœur des Algériens

Interligne+- AAgrandir le Text+- Imprimez cet Article

Il y a exactement 16 ans, Cheb Aziz, de son vrai nom Bechiri Boudjemaâ, était assassiné par des extrémistes islamistes. Les années passent et repassent, l’enfant de Constantine vit toujours dans le cœur des Algériens.

Nul ne peut oublier la triste nuit du 20 septembre de l'année 1994 où le chanteur de Constantine Cheb Aziz animait un mariage dans un quartier de Constantine. Ce jour-là, Aziz n’a jamais pensé que dehors, des intégristes islamistes assoiffés de sang, l’attendaient pour lui ôter la vie. A la fin du mariage, Aziz a été obligé par la force de suivre ses bourreaux qui l’emmenèrent vers une destination inconnue. Les semeurs de mort n’ont eu aucune pitié pour lui. Il fut assassiné et mutilé. Pourtant Aziz n’a fait de mal à personne, il ne faisait pas de politique et ne faisait que chanter l’amour, afin de donner la joie, le bonheur et l’espoir à ses fans. Le sale méfait des intégristes n’a pas réussi à faire taire Cheb Aziz. Les chansons du martyr sont toujours répétées et écoutées non seulement en Algérie mais également en Tunisie, au Maroc et en France. Parmi les chansons les plus répétées par les fans de Cheb Aziz, nous pouvons citer « Ya Jamala, Lehoua Wadrere, Rouhi Beslama Walah ma Nenssek» et surtout «Rani Maghdour». Les chansons d’Aziz font vibrer jusqu'à aujourd’hui les milliers de jeunes, les moins jeunes et les plus âgés. Que ce soit dans les fêtes de mariage, les salons de thé ou par le biais des C-D, les chansons de Aziz sont toujours demandées. Seize ans après son décès, Cheb Aziz vit encore dans le cœur de ses amoureux. Repose en paix Aziz, les Algériens ne t’oublieront jamais.

espace pub

Vos Commentaires

espace pub

Vidéo LNR

Loading the player...

Le président du Conseil constitutionnel, Mourad Medelci, est décédé hier

Suivez LNR sur Facebook

Galerie

espace pub