espace pub
Infos en ligne:
  • Le Mali bat la Mauritanie (4-1) ...

  • Coutinho conscient de ne pas avoir fait une bonne saison au Barça ...

  • Nomination de quatre nouveaux cardes à la Direction générale des Douanes ...

  • Zeghmati désigné Procureur général de la Cour d'Alger et Bendaas procureurde la République près le Tribunal de Sidi M'hamed ...

  • Driencourt réfute toute "volonté d'ingérence" de la France dans les affaires de l'Algérie ...

  • Benrahma meilleur passeur de la compétition ...

  • Sonatrach réalise quatre nouvelles découvertes en effort propre ...

  • Routes bloquées à Magra pour dénoncer des sanctions d'"extrêmesévérité" contre le NCM ...

  • Belaiz présente sa démission au chef de l'Etat ...

  • L'appel de Chelsea sur l'interdiction de recrutement ...

Quotidien d'information indépendant - n° 6513 - Dimanche 21 Juillet 2019

«Mettre les infrastructures sportives au service des jeunes»

Interligne+- AAgrandir le Text+- Imprimez cet Article

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Mohamed Tahmi était avant-hier en visite d’inspection et de travail dans la wilaya de Bouira. Accompagné par le wali de Bouira et autres autorités civiles et militaires, ce dernier a marqué sa première halte au niveau de Kadiria où il inspectera le projet de réalisation d’une piscine semi-olympique et une salle OMS spécialisée.

Au vue du retard constaté dans l’achèvement des travaux, le ministre a exigé l’accélération de la cadence des travaux afin de permettre aux jeunes de la région d’en profiter. Sur place, le ministre a donné son aval pour la dotation du stade communal en gazon synthétique. Il sera le huitième stade de football à être doté de gazon synthétique après le stade Bourouba Saïd de Bouira, les stades de Sour El Ghozlane, Lakhdaria, M’chedallah, Aïn Bessam et El Hachimia en attendant ceux de Haizer dont les travaux sont en cours, sans oublier celui de Bir Ghbalou. Une urgence au vu de la souffrance des jeunes de l’équipe locale, l’ESBG avec ses différentes catégories qui évoluent dans un véritable bourbier dont les travaux sont prévus pour l’année en cours. Avant de se rendre à Aïn Bessam, la délégation ministérielle s’est arrêtée à Aomar pour superviser les travaux de réalisation d’un Centre sportif de proximité (CSP), qui sera livré en principe en mois de mars prochain. A Aïn Bessam, c’est le projet de réalisation d’une piscine qui a été inspecté ainsi qu’une salle de sport, le ministre insista sur le délai de réalisation des infrastructures sportives ainsi que la qualité des travaux, et leur exploitation et occupation par la frange juvénile. Au niveau du chef-lieu de wilaya, il s’arrêtera au niveau de l’ODEJ «Mohamed Issiakhem» qui a connu des travaux de réhabilitation. Il visitera les différentes installations, les ateliers et clubs qui y activent. Ensuite, direction stade OPOW «Rabah Bitat» d’une capacité de 10 000 places et fermé depuis deux saisons à cause d’une histoire de pose de toiture de la tribune officielle. Des travaux confiés en premier lieu à une entreprise tunisienne puis repris par des Algériens. Comme le wali de Bouira, le MJS s’est montré intransigeant quant à la reprise immédiate des travaux pour rattraper le retard. L’expérience de la toiture du stade de Koléa qui s’est effondrée, semble donner à réfléchir à l’entreprise réalisatrice. Il y a aussi le syndrome psychologique comme l’avait signalé le wali. En effet en 2004, un jeune athlète a été mortellement touché par une charpente qui s’est détachée par la force du vent. Néanmoins, Mohamed Tahmi insiste sur la fiabilité de l’étude qui nécessite de prendre en considération tous les paramètres notamment, l’aval du CTC. «Aller en mission à Constantine pour consulter vos homologues du CTC et parvenir à une solution pour terminer les travaux et rendre l’infrastructure aux sportifs», exhortera le wali à l’égard de l’entreprise réalisatrice. En revanche, toujours sur place, le ministre visitera les différentes installations (vestiaires, douches, la pelouse du stade etc.). Il insistera sur la qualité des travaux, selon des normes modernes et internationales comme la tuyauterie des douches qu’il faudrait encastrer insiste-t-il. Le ministre de la Jeunesse et des Sports suivra les explications concernant l’extension du stade avec une tribune occupant le virage du stade d’une capacité de 5 000 places qui s’ajouteront aux 10 000 déjà existantes. Il insistera sur le lancement de l’appel d’offres et l’entame des travaux dés que c’est possible. Par la suite, la délégation prend la direction de Tikjda bravant le froid et la neige qui tombait en abondance pour visiter les différentes installations à l’instar du CNLST, notamment la réhabilitation collectif bas qui dispose de prés d’une centaine de lits, l’hôtel Djurdjura, la salle polyvalente ainsi que les travaux d’engazonnement du stade de Tikjda. Interrogé sur le stade du 5-Juillet et l’état de la pelouse qui laisse à désirer, il ne dira pas grande chose sauf que le stade ne sera pas fermé pour le moment. Il continuera à domicilier les rencontres du championnat de football en attendant l’entame des travaux pour la pose d’une nouvelle pelouse… Concernant le projet d’établissement scolaire sportif, il estime que ce dernier est en stade de maturation. Il plaidera sur la pratique de l’activité sportive dominante, selon les régions à titre d’exemple, l’ouverture d’un établissement sportif à Lakhdaria pour les disciplines boxe et natation les plus pratiquées dans la région, la lutte gréco romaine à M’chedallah, le football à Sour El Ghozlane et Bouira, le karaté do et autres sports de contacts à AÏn Lahdjar etc. Concernant le lycée de M’chedallah qui est reconverti en lycée sportif par l’ex-MJS Hachemi Djiar, Mohamed Tahmi estime que le projet n’a pas été annulé, mais il sera relancé le moment opportun. Ce n’est d’ailleurs pas le premier projet mis en veilleuse par El Hachemi Djiar, il y a deux années. Ce dernier en marge d’une visite similaire, s’est arrêté au niveau de la base de vie d’une entreprise russe qui était chargée de la réalisation du barrage Tilesdit du côté de (Bechloul). Au vue de l’emplacement et des infrastructures existantes, il annoncera la réalisation d’un centre sportif d’envergure international permettant aux équipes nationales de différentes disciplines de venir pour s’y préparer d’autant que le site est à quelques kilomètres en amont de Tikjda (haute altitude). Le projet en question a été dégradé pour devenir une simple auberge à la charge de la wilaya.

espace pub

Vos Commentaires

espace pub

Vidéo LNR

Loading the player...

Le président du Conseil constitutionnel, Mourad Medelci, est décédé hier

Suivez LNR sur Facebook

Galerie

espace pub