espace pub
Infos en ligne:
  • Montée des eaux d'oueds et des routes bloquées suite aux intempéries ...

  • Le NAHD et la JSS nouveaux Dauphins, l'USM Blida en Ligue 2 ...

  • "Ceux qui ne croient pas en un retour peuvent rester chez eux" ...

  • Le retrait des convocations pour l'examen de fin de cycle primaire du 25 avril au 23 mai ...

  • Une condamnation à mort prononcée par le tribunal de Ghardaïa pour espionnage ...

  • Adoption des bilans moral et financier 2017 ...

  • Raffinage du brut algérien à l'étranger: nous avons obtenu l'autorisation ...

  • Le club consacre 200 millions de livres pour le mercato estival dont 60 réservés à Mahrez ...

  • L'Algérie continuera de rapatrier les immigrants illégaux en concertation avec leurs pays d'origine ...

  • la JS Kabylie décroche sa onzième finale ...

Quotidien d'information indépendant - n° 6140 - Jeudi 26 Avril 2018

Semer les graines de l’espoir

Interligne+- AAgrandir le Text+- Imprimez cet Article

Le geste est très simple. Lever le bras en l’air, un petit sémaphore blanc et le descendre. Les tracteurs traînant des disques à labourer se mettent en branle. Ils sont précédés par un semoir gicleur.

Ainsi et en présence des témoins caméra et appareil photos à l’appui, et la campagne des labours semailles est lancée. Sid Ahmed Ferroukhi ministre de l’Agriculture avait le sourire large. Il a posé avec le conducteur du tracteur pour une photo souvenir. Les usagers de la route de Timgad ont, eux aussi, contribué à ce que l’événement soit réellement populaire. Descendant de leurs véhicules même de loin ils ont applaudi le geste du ministre. C’est pour dire que la population de ce noble pays a un amour fou pour la terre, cette terre. Le bassin versant du barrage de Koudiet Asserdoune de la daïra de Timgad était lourd. Il avait énormément plu ces derniers temps. Mais le timing est respecté à la lettre. Il faut le dire, en cette wilaya historique les deux chefs de daïra d’El-Maadher et de Timgad avaient veillé à la réussite des événements et ils ont réussi. Le ministre a, lors du point de presse, fait part que tous les efforts nécessaires seront déployés pour augmenter le nombre des surfaces qui bénéficieront de l’irrigation d’appoint. Cette année, il y aura plus de surfaces emblavées. Trois millions d’hectares sont prévus par les directions des services agricoles des wilayas. Plus de deux millions d’autres hectares qui sont sur les berges d’oueds sahariens et steppiques et les dayas dites zones d’orge ont été déjà emblavés. Pour le malheur de l’humanité entière et de la nature sur les Hauts Plateaux et sur la steppe, beaucoup de nappes alfatières ont été saccagées par les labours illicites. Cette année nous avons enregistré une bonne et régulière pluviométrie, ce qui assure un certain équilibre. L’avenir est incertain au vu des déséquilibres de la biodiversité qui ne font que croître.

espace pub

Vos Commentaires

espace pub

Vidéo LNR

Loading the player...

La ville de Boufarik après le crash tragique d'un l'avion militaire

Suivez LNR sur Facebook

Galerie

espace pub