Infos en ligne:
  • Accord de diffusion entre Canal+ et la CAF dès 2017 ...

  • Sonatrach table sur une hausse de 11% de ses exportations en 2016 ...

  • La marque Scania aura son usine dans la wilaya de Mascara ...

  • Saisie plus 21 quintaux de kif traité depuis début 2016 à Oran ...

  • Début des préparatifs en janvier prochain ...

  • La Cour suprême refuse de rouvrir la procédure d'extraditionde Polanski ...

  • La fédération appelle à davantage d'autorisations d'exploitation des taxis ...

  • Nécessité d'une action commune pour le développement durable de l'Afrique ...

  • Les réserves de change termineront l'année à 118 milliards de dollars ...

  • Des artistes saluent la mémoire d'un être d'exception ...

Quotidien d'information indépendant - n° 5719 - Samedi 10 Décembre 2016

Semer les graines de l’espoir

Interligne+- AAgrandir le Text+- Imprimez cet Article

Le geste est très simple. Lever le bras en l’air, un petit sémaphore blanc et le descendre. Les tracteurs traînant des disques à labourer se mettent en branle. Ils sont précédés par un semoir gicleur.

Ainsi et en présence des témoins caméra et appareil photos à l’appui, et la campagne des labours semailles est lancée. Sid Ahmed Ferroukhi ministre de l’Agriculture avait le sourire large. Il a posé avec le conducteur du tracteur pour une photo souvenir. Les usagers de la route de Timgad ont, eux aussi, contribué à ce que l’événement soit réellement populaire. Descendant de leurs véhicules même de loin ils ont applaudi le geste du ministre. C’est pour dire que la population de ce noble pays a un amour fou pour la terre, cette terre. Le bassin versant du barrage de Koudiet Asserdoune de la daïra de Timgad était lourd. Il avait énormément plu ces derniers temps. Mais le timing est respecté à la lettre. Il faut le dire, en cette wilaya historique les deux chefs de daïra d’El-Maadher et de Timgad avaient veillé à la réussite des événements et ils ont réussi. Le ministre a, lors du point de presse, fait part que tous les efforts nécessaires seront déployés pour augmenter le nombre des surfaces qui bénéficieront de l’irrigation d’appoint. Cette année, il y aura plus de surfaces emblavées. Trois millions d’hectares sont prévus par les directions des services agricoles des wilayas. Plus de deux millions d’autres hectares qui sont sur les berges d’oueds sahariens et steppiques et les dayas dites zones d’orge ont été déjà emblavés. Pour le malheur de l’humanité entière et de la nature sur les Hauts Plateaux et sur la steppe, beaucoup de nappes alfatières ont été saccagées par les labours illicites. Cette année nous avons enregistré une bonne et régulière pluviométrie, ce qui assure un certain équilibre. L’avenir est incertain au vu des déséquilibres de la biodiversité qui ne font que croître.

Vos Commentaires

Vidéo LNR

Loading the player...

Centre pédagogique de Chlef pour les enfants handicapés mentalement

espace pub

Suivez LNR sur Facebook

Galerie

espace pub