espace pub
Infos en ligne:
  • Montée des eaux d'oueds et des routes bloquées suite aux intempéries ...

  • Le NAHD et la JSS nouveaux Dauphins, l'USM Blida en Ligue 2 ...

  • "Ceux qui ne croient pas en un retour peuvent rester chez eux" ...

  • Le retrait des convocations pour l'examen de fin de cycle primaire du 25 avril au 23 mai ...

  • Une condamnation à mort prononcée par le tribunal de Ghardaïa pour espionnage ...

  • Adoption des bilans moral et financier 2017 ...

  • Raffinage du brut algérien à l'étranger: nous avons obtenu l'autorisation ...

  • Le club consacre 200 millions de livres pour le mercato estival dont 60 réservés à Mahrez ...

  • L'Algérie continuera de rapatrier les immigrants illégaux en concertation avec leurs pays d'origine ...

  • la JS Kabylie décroche sa onzième finale ...

Quotidien d'information indépendant - n° 6140 - Jeudi 26 Avril 2018

La maternité submergée

Interligne+- AAgrandir le Text+- Imprimez cet Article

Depuis plus d’une année, l’établissement public hospitalier de maternité Mohamed-Boudiaf du chef-lieu de wilaya est devenu un pôle de gynécologie, en quelque sorte, soulageant ainsi les patientes et les femmes enceintes dans la wilaya, endurant auparavant un calvaire infernal pour leur admission.

Dans le cadre du redéploiement du corps médical et paramédical, deux gynécologues nouvellement affectées, deux médecins spécialisés en obstétrique et 25 sages-femmes travaillent sans relâche pour maîtriser le flux considérable des malades et femmes enceintes. C’est ainsi que 27 accouchements par jour sont enregistrés et 10 actes opératoires quotidiennement entre actes programmés et ceux d’urgence pour les césariennes. En un mot, l’établissement dépasse largement ses capacités nominales dans la couverture sanitaire avec un taux de 123%, une gestion-type qui doit servir d’exemple pour les autres services du secteur sanitaire de la wilaya pour renforcer et améliorer la prise en charge médicale encore insuffisante.

espace pub

Vos Commentaires

espace pub

Vidéo LNR

Loading the player...

La ville de Boufarik après le crash tragique d'un l'avion militaire

Suivez LNR sur Facebook

Galerie

espace pub