pub
Infos en ligne:
  • Les techniciens de la maintenance entament une grève illimitée ...

  • L’Algérie se dirigera vers l’exportation de turbines d’énergie électrique ...

  • Le qatari Nasser Al-Khelaïfi interrogé par la justice en Suisse ...

  • Symposium sur le renouveau du football algérien ...

  • L'ère Alcaraz prend fin six mois après, l'instabilité perdure chez les Verts ...

  • La FAF convoque les locaux en l'absence d'Alcaraz ...

  • Le Nigeria a composté son billet pour le Mondial 2018 ...

  • Au moins 17 morts et 26 disparus dans un naufrage ...

  • disparition d'un citoyen à Bouzguene, large mobilisation pour le retrouver ...

  • M. Guitouni prône des actions conjointes pour relever les défis actuels ...

Quotidien d'information indépendant - n° 6004 - Samedi 18 Novembre 2017

Le grand public découvre les exploits du sport national

Interligne+- AAgrandir le Text+- Imprimez cet Article

Le Musée olympique algérien a ouvert hier ses portes au grand public, donnant l'opportunité aux premiers visiteurs de découvrir de près des objets valeureux témoins des exploits des sportifs algériens lors des grandes compétitions internationales.

Une centaine d'élèves de deux écoles ont eu l'occasion de sillonner les différents pavillons d'exposition, de rencontrer et de prendre des selfies avec les anciens médaillés olympiques Nouria Benida Merah (1 500 m), Saïdi Sief Ali (5 000 m), Abderrahmane Hammad (saut en hauteur) et Mohamed Allalou (boxe). «C'est une belle initiative en direction des écoliers qui vont enrichir leur culture sportive. Ils ont pris connaissance des performances de plusieurs sportifs qui ont écrit en lettres d'or l'histoire du sport algérien», a déclaré à l'APS la directrice de l'école primaire Ahmed-Sikou Touré de Sidi M'hamed (Alger), Chafia Saïm. Le Musée olympique algérien, situé en face de la salle Harcha (Alger), a été inauguré le 26 janvier dernier par le président du Comité olympique et sportif algérien (COA) Mustapha Berraf et le wali de la capitale Abdelkader Zoukh en présence de plusieurs personnalités du sport africain. Des élèves de l'école privée «Au pays de l'arc-en-ciel» d'El-Achour (Alger) ont également visité le musée, discutant longuement avec le directeur de l'établissement et gymnaste Mohamed Yamani, premier Algérien ayant participé aux Jeux olympiques, en 1964 à Tokyo. «Le sport algérien, ce n'est pas uniquement l'élite, il se construit à partir de la base. Le médaillé olympique était un jour un petit jeune sportif plein d'ambitions. C'est l'histoire qui illustre les carrières des sportifs et le rôle du musée est important dans ce sens», a dit Yamani. Implanté sur une superficie de 521 m², le siège de sept étages abrite également l'Académie olympique des jeunes talents. «Ce lieu est un site de sport, d'histoire et de tourisme. Nous oeuvrons pour qu'il soit un endroit indispensable à ceux qui s'intéressent aux exploits des sportifs algériens», a, pour sa part, assuré Mustapha Berraf. Le projet a coûté 230 millions de dinars et le Comité international olympique (CIO) a fait un don de 110 000 dollars US pour la réalisation de cette infrastructure. La wilaya d'Alger a également contribué financièrement à la construction du bâtiment.

espace pub

Vos Commentaires

Vidéo LNR

Loading the player...

Loi de Finance 2018 présenter aux députés

espace pub

Suivez LNR sur Facebook

Galerie

espace pub