espace pub
Infos en ligne:
  • Montée des eaux d'oueds et des routes bloquées suite aux intempéries ...

  • Le NAHD et la JSS nouveaux Dauphins, l'USM Blida en Ligue 2 ...

  • "Ceux qui ne croient pas en un retour peuvent rester chez eux" ...

  • Le retrait des convocations pour l'examen de fin de cycle primaire du 25 avril au 23 mai ...

  • Une condamnation à mort prononcée par le tribunal de Ghardaïa pour espionnage ...

  • Adoption des bilans moral et financier 2017 ...

  • Raffinage du brut algérien à l'étranger: nous avons obtenu l'autorisation ...

  • Le club consacre 200 millions de livres pour le mercato estival dont 60 réservés à Mahrez ...

  • L'Algérie continuera de rapatrier les immigrants illégaux en concertation avec leurs pays d'origine ...

  • la JS Kabylie décroche sa onzième finale ...

Quotidien d'information indépendant - n° 6140 - Jeudi 26 Avril 2018

Une défaite en 10 matchs, Badou Zaki métamorphose

Interligne+- AAgrandir le Text+- Imprimez cet Article

Le CR Belouizdad poursuit sa résurrection enclenchée depuis l'arrivée à sa barre technique de l'entraîneur marocain Badou Zaki fin novembre dernier, puisque sous ses ordres le club n'a concédé qu'une seule défaite en 10 matchs officiels dont trois en Coupe d'Algérie.

Le club de la capitale a signé sa deuxième victoire de rang mardi sur le terrain du MC Oran qui postule pourtant pour le titre (2-0). Une victoire ayant permis aux protégés de l'ex-sélectionneur du Maroc de continuer leur «remontada» au classement après avoir flirté avec la relégation lors de la première partie de saison. Avec encore un match en moins à livrer à domicile face à l'ES Sétif, le CRB s'est hissé à la 10e place au classement (23 pts). Si l'équipe poursuit sur ce rythme, c'est l'ancien portier des «Lions de l'Atlas» qui gagnera à coup sûr son pari. Le successeur du Français Alain Michel avait déclaré, à son arrivée en Algérie, qu'il ambitionnait de sortir sa nouvelle formation de la zone rouge et terminer la saison parmi les six premiers au classement. Battu une seule fois depuis qu'il a entamé son aventure algérienne (1-0 sur le terrain de la JS Kabylie le 24 décembre dernier), le coach belouizdadi a gagné désormais l'estime de la galerie des gars de «Laaquiba» qui voit en lui l'entraîneur providentiel sur lequel les espoirs sont désormais placés pour faire renaître les Rouge et Blanc de leurs cendres. Hamia, le nouveau Slimani Le CRB peut également compter sur son nouveau buteur, Mohamed-Amine Hamia. Recruté de l'O Médéa cet hiver, l'avant-centre de 28 ans en est déjà à deux doublés en deux titularisations. Hamia porte aussi à 10 son total de buts depuis le début de cet exercice (il en a marqué 6 à l'OM), s'emparant seul des commandes du classement des buteurs de l'élite, lui qui avait terminé meilleur goleador de la Ligue 2 la saison passée sous les couleurs de la JSM Skikda puis de Médéa. Au «Chabab», l'on se réjouit déjà d'avoir mis enfin la main sur le successeur d'Islam Slimani, le buteur qui a marqué son passage au CRB avant de partir en 2013 au Portugal pour devenir la gâchette du Sporting Lisbonne. Ce dernier le céda l'été passé à Leicester City, le champion d'Angleterre en titre. «Avec Slimani, j'ai beaucoup de points communs. Avant d'atterrir au CRB, il avait longtemps monnayer son talent dans les divisions inférieures. C'est le même parcours que j'ai effectué avant de rejoindre mon club actuel. J'espère l'imiter aussi dans sa carrière professionnelle», explique le néo-buteur des Rouge et Blanc. Hamia aura encore à gagner en popularité dans les fiefs du CRB s'il parvient à mener son équipe à une nouvelle victoire lundi prochain face à l'USM Alger, une équipe que les Belouizdadis n'ont plus battue depuis 12 ans au stade du 5-Juillet, l'enceinte qui accueillera ce derby comptant pour la 20e journée du championnat.

espace pub

Vos Commentaires

espace pub

Vidéo LNR

Loading the player...

La ville de Boufarik après le crash tragique d'un l'avion militaire

Suivez LNR sur Facebook

Galerie

espace pub