pub
Infos en ligne:
  • Les techniciens de la maintenance entament une grève illimitée ...

  • L’Algérie se dirigera vers l’exportation de turbines d’énergie électrique ...

  • Le qatari Nasser Al-Khelaïfi interrogé par la justice en Suisse ...

  • Symposium sur le renouveau du football algérien ...

  • L'ère Alcaraz prend fin six mois après, l'instabilité perdure chez les Verts ...

  • La FAF convoque les locaux en l'absence d'Alcaraz ...

  • Le Nigeria a composté son billet pour le Mondial 2018 ...

  • Au moins 17 morts et 26 disparus dans un naufrage ...

  • disparition d'un citoyen à Bouzguene, large mobilisation pour le retrouver ...

  • M. Guitouni prône des actions conjointes pour relever les défis actuels ...

Quotidien d'information indépendant - n° 6004 - Samedi 18 Novembre 2017

Le Plan d’action du Gouvernement passé en revue

Interligne+- AAgrandir le Text+- Imprimez cet Article

Le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, a tenu avant hier, à Alger, une réunion avec les chefs des partis de la majorité parlementaire, au cours de laquelle, le Plan d'action du Gouvernement a été débattu, et sera exposé devant les députés de l'Assemblée populaire nationale (APN) dimanche prochain.

La réunion s'est déroulée au Palais du gouvernement en présence des responsables des partis du Front de libération nationale (FLN), Rassemblement national démocratique (RND), Tajamou Amal al-Jazair (TAJ) et du Mouvement populaire algérien (MPA), ainsi que des présidents des groupes parlementaires issus de ces 4 partis. Il a été procédé, au cours de cette réunion, à l'examen des grands axes du plan d'action du gouvernement pour la mise en œuvre du programme du président de la République, ainsi que du projet de loi relatif à la monnaie et au crédit.
Il faut savoir que dans le plan d’action, le gouvernment s’engage à achever la réalisation de 1,6 million de logements d'ici fin 2019, tout en mobilisant de nouvelles sources de financement, a indiqué le plan d'action du Gouvernement qui sera présenté dimanche prochain par le Premier ministre, M. Ahmed Ouyahia, devant l'Assemblée populaire nationale (APN). «L'Algérie a déjà réalisé, entre 2000 à 2017, des avancés exceptionnelles matérialisés notamment, par prés de 3,6 millions de logement livrés et près d'un million de logements en cours de réalisation.

Le Gouvernement maintiendra cet engagement au double plan quantitatif et qualitatif, pour résorber définitivement le déficit de logement», a indiqué le plan d'action. L'Exécutif s'engage, à cet effet, à investir les efforts nécessaires pour achever, d'ici la fin de 2019, un ensemble de 1,6 million de logements en cours de réalisation par l'Etat ou avec son concours dans différentes catégories (logement social locatif, logement rural, location vente et logement promotionnel public).
Cet effort sera accompagné de plusieurs actions, à savoir la diversification de l'offre de logement à travers l'adaptation des segments existants aux capacités financières de l'Etat, ainsi qu'aux revenus des demandeurs, à la rationalisation des coûts de réalisation du logement public.
Outre la réalisation de programmes de logements sociaux locatifs et la poursuite de l'aide au logement rural, le Gouvernement travaillera à la réalisation de logement publics en faveur des populations à faible revenus, en milieux urbains et rural, avec la participation financière des bénéficiaires.

A ce titre, le Gouvernement va mettre l'accent sur l'encouragement de la formule du «logement promotionnel aidé» (LPA) avec l'implication des collectivités locales. Quant au financement, le Gouvernement travaillera à la mobilisation de nouvelles sources de financement pour la poursuite de l'effort public de réalisation de logement, y compris des produits bancaires diversifiés et adaptés, l'épargne des demandeurs de logements et les revenus de la gestion immobilière du patrimoine public.
«Les pouvoirs publics agiront aussi pour la dynamisation de l'activité immobilière à travers la promotion de partenariats public/privé et la mise en place d'un régime incitatif pour l'investissement dans la réalisation du logement destiné à la location notamment par le développement du marché locatif privé», a indiqué le document.
Il encouragera également l'apport de l'investissement privé dans la réalisation et l'aménagement des villes nouvelles et des pôles urbains. Par ailleurs, les efforts dans le secteur du transport seront tournés vers l'amélioration du système du transport de voyageurs et de marchandises «pour assurer une augmentation de sa fréquentation et une rentabilisation des investissements consentis», note le plan d'action.

Le ralentissement du lancement de nouveaux projets d'infrastructures de base qu'impose la crise financière «ne sera pas préoccupant pour le développement national, d'autant que le portefeuille des chantiers à parachever est très important».
Les conditions de circulation routière seront, quant à elles, consolidées avec l'engagement «d'une détermination accrue dans la lutte contre l'insécurité routière». Le Gouvernement s'engage aussi à parachever les infrastructures de transport lancées tels que les aérogares d'Alger et d'Oran et le port-centre de Cherchell.

espace pub

Vos Commentaires

Vidéo LNR

Loading the player...

Loi de Finance 2018 présenter aux députés

espace pub

Suivez LNR sur Facebook

Galerie

espace pub