pub
Infos en ligne:
  • Les techniciens de la maintenance entament une grève illimitée ...

  • L’Algérie se dirigera vers l’exportation de turbines d’énergie électrique ...

  • Le qatari Nasser Al-Khelaïfi interrogé par la justice en Suisse ...

  • Symposium sur le renouveau du football algérien ...

  • L'ère Alcaraz prend fin six mois après, l'instabilité perdure chez les Verts ...

  • La FAF convoque les locaux en l'absence d'Alcaraz ...

  • Le Nigeria a composté son billet pour le Mondial 2018 ...

  • Au moins 17 morts et 26 disparus dans un naufrage ...

  • disparition d'un citoyen à Bouzguene, large mobilisation pour le retrouver ...

  • M. Guitouni prône des actions conjointes pour relever les défis actuels ...

Quotidien d'information indépendant - n° 6027 - Jeudi 14 Décembre 2017

Messahel rappelle l'importance du travail dans la lutte anti-terroriste

Interligne+- AAgrandir le Text+- Imprimez cet Article

Le ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, a évoqué, hier à Alger, l'importance de l'emploi et de la créativité dans la lutte contre l'extrémisme religieux et le terrorisme.

En marge de la tenue des travaux de la conférence régionale sous le thème «Créativité, emploi et développement économique local dans le Sud de la méditerrané», organisés hier à l'hôtel Sheraton, le ministre a expliqué que «le renforcement des économies des pays du Sud de la méditérannée, par le developpement des petites et moyennes entreprises, spécialement dans les secteurs émergents tel que les industries culturelles et innovantes, qui répond aux besoins de la flexibilité et l'intégration sociale et économique, au profit des jeunes et des femmes dans les pays du Sud de la méditérannée. Ceci, a souligné le ministre, «joue un rôle important pour démarginaliser cette catégorie défavorisée de la société et l'éloigner du danger de l'extrémisme, le terrorisme et leur rapport avec le crime organisé, ainsi que l'immigration clandestine». Dans ce cadre, «je voudrais rappeler le rôle des Nations Unies dans le développement industriel et l'Union pour la Mediterrannée, ainsi que l'Union eureopéenne pour leurs programmes qu'ils ont instauré dans ce domaine», a souligné Messahel. Dans ce sens «je voudrais souligner que mon pays a toujours travaillé pour le renforcement de la démocratie participative, la promotion des drois de l'homme, et la lutte contre la précarité et les différences sociales, comme des indicateurs décisifs pour le développement durable». A cet effet, «il est nécessaire de faire un rappel du programme du Président de la République, ainsi que le programme du gouvernement et le nouveau modèle économique, qui ont tous donné une importance capitale à ce volet, en mettant l'entreprise publique et privée au coeur du développement économique dans le but d'émerger vers une éconmie hors hydrocarbures, dans le cadre d'une approche participative qui conduit vers un développement social intégré et coordonné pour tout le territoire national», a estimé le chef de la diplomatie algérienne. «L'Algérie, sur la base de ses dimensions multi-maghrébines, arabes, africaines et méditerranéennes poursuit une politique méditrranéenne basée sur le dialogue et le développement visant le renforcement des liens de voisinage dans l'intérêt de la stabilité, de la paix et de la prospérité commune pour toute la région», a indiqué Messahel. Pour rappel, les travaux de la Conférence sur «la Créativité, l'emploi et le développement économique dans le sud de la Méditerranée» ont été lancés, hier à Alger en présence du ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahl, le ministre de l'Industrie et des mines, Youcef Yousfi, ainsi que des représentants de plusieurs pays de cette région méditerranéenne. Organisée par le ministère de l'Industrie et des mines en collaboration avec l’Organisation des Nations Unies pour le développement industriel (ONUDI) et l’Union pour la méditerranée (UPM), cette conférence de deux jours s'inscrit dans le cadre du projet «Méditerranée créative : développement de Clusters dans les industries culturelles et créatives du Sud de la Méditerranée». Selon les organisateurs, elle a pour objectif, le partage des meilleures pratiques mises en place dans le cadre de ce projet et la transformation des héritages culturels et créatifs en biens et services porteurs d’une valeur ajoutée économique et culturelle, répondant à une demande des marchés internationaux. Lors de ces travaux, quatre problématiques centrales ont été débattues : la résilience grâce à la créativité, les clusters comme moteur de l’innovation de la croissance, et de l’internationalisation des PME, l’intégration économique des femmes grâce aux industries créatives dans le Sud de la Méditerranée ainsi que le partenariat euro-méditerranéen pour l’industrie. L'évènement s'est déroulé en présence des ministres de l'industrie et des représentants institutionnels de pays méditerranéens, de la Commission européenne, ainsi que des représentants du secteur privé, de la société civile, du monde universitaire et des partenaires de la coopération internationale.

espace pub

Vos Commentaires

Vidéo LNR

Loading the player...

affrontement entre les palestiniens et les juifs et réaction du monde musulman

espace pub

Suivez LNR sur Facebook

Galerie

espace pub