pub
Infos en ligne:
  • Les précisions d'Air Algérie sur l'interception d'un de ses avions par l'armée de l'air française ...

  • Le sport algérien grand perdant ...

  • Plusieurs morts dans un accident d'avion en Floride ...

  • Découverte du cadavre d'un dignitaire religieux enlevé fin 2016 ...

  • Enquête sur une vidéo montrant des pêcheurs jetant des quantités de sardines à la mer ...

  • Les techniciens de la maintenance entament une grève illimitée ...

  • L’Algérie se dirigera vers l’exportation de turbines d’énergie électrique ...

  • Le qatari Nasser Al-Khelaïfi interrogé par la justice en Suisse ...

  • Symposium sur le renouveau du football algérien ...

  • L'ère Alcaraz prend fin six mois après, l'instabilité perdure chez les Verts ...

Quotidien d'information indépendant - n° 6057 - Samedi 20 Janvier 2018

Des traditions ancestrales transmises de génération en génération

Interligne+- AAgrandir le Text+- Imprimez cet Article

Les régions bérbères de la wilaya de Bordj Bou Arreridj fêtent le nouvel an Amazigh avec des traditions ancestrales qui se transmettent de génération en génération à l’instar des habitants d'Aourir (commune de Djaffra au Nord de la wilaya), un village perché sur le haut du massif des Bibans et jonchant la vallée de la Soummam.

Dans sa grande maison surplombant son village natal, à plus de 1400m d’altitude, Na Fatma, une octogénaire ancienne combattante dans les rangs de l’Armée de libération nationale, toujours active malgré le poids de l'âge, est également connue et reconnue comme étant la guérisseuse de la région vu que ses conseils médicinaux et ses préparations à base de plantes demeurent, dit-on, "toujours efficaces".

espace pub

Vos Commentaires

Vidéo LNR

Loading the player...

Réparation de téléphone portable... profession attire les jeunes

espace pub

Suivez LNR sur Facebook

Galerie

espace pub