espace pub
Infos en ligne:
  • 5500 milliards de centimes alloués à la réfection et à la restauration du vieux bâti à Alger ...

  • Le manque de réussite a été fatal aux Usmistes ...

  • Le Cameroun privé de l'organisation du tournoi, un appel à candidature sera lancé ...

  • L'Algérien Berraf nouveau président ...

  • "le gouvernement a réussi à mettre en place des mesures efficaces aux problèmes économiques et financiers" ...

  • Qualification laborieuse pour le «Doyen» ...

  • Naples s'est imposé 3-1 sans grande difficulté mardi face à l'Etoile Rouge Belgrade ...

  • Vers la réalisation de 50.000 logements en 2019 ...

  • M. Guitouni appelle les communes à rationaliser la consommation de l’énergie ...

  • L'ambassadeur britannique salue l'appel de l'Algérie à la réactivation de l'UMA ...

Quotidien d'information indépendant - n° 6332 - Dimanche 16 Décembre 2018

3 889 places pédagogiques pour la session de février 2018

Interligne+- AAgrandir le Text+- Imprimez cet Article

Selon le directeur de la formation professionnelle de la wilaya d’Oum El- Bouaghi, toutes les dispositions nécessaires qui ont été prises ont permis le bon déroulement des inscriptions qui ont débuté le 7 janvier 2018, et se poursuivront jusqu’ au 17 février 2018.

Les journées de sélection et d’orientation seront prévues pour les 18, 19 et 20 février 2018, alors que la rentrée officielle est fixée pour le 25 février 2018. Ainsi, 3 889 postulants repartis comme suit : 1 040 résidentiels (intramuros), 1 344 apprentis, 550 places de formation pour la femme au foyer. Durant cette même période, 390 cours du soir, 220 pour une formation qualifiante, 205 dans le milieu rural, 65 pour une formation passerelle et 60 dans le milieu carcéral rejoindront les 29 établissements (13 centres, 11 annexes et 5 INFSP) que compte la wilaya pour cette première session de l’année 2018 à l’effet de récupérer une partie des exclus du système scolaire de l’année précédente pour recevoir une formation adéquate dans les filières qui tiendront compte des spécificités et demande de chaque région pour renforcer l’offre de la formation pour l’accès futur à un emploi. Les nouveaux stagiaires seront versés dans 18 branches. Les branches de l’agriculture, le bâtiment et les travaux publics occupent un taux très appréciable, des places proposées à la formation durant cette nouvelle session. Pour rappel, une enveloppe financière conséquente de plus de 2,5 milliards de centimes a été investie en faveur du secteur de la formation professionnelle de la wilaya au titre du programme 2018. Dans ce cadre cette AP permettra la réalisation d’un institut spécialisé (INFSP) implanté dans la daïra de Meskiana dont les travaux de réalisation ont atteint un taux appréciable. Durant la session de février 2018, 18 nouvelles spécialités ont été créées. Il s’agit de la plasticulture, installation et réparation des équipement de télécommunication, hôtellerie (restaurant, cuisine, administration hôtelière), tourisme, agroalimentaire, exploitation des systèmes d’alimentation en eau potable, production des boissons et conserves, contrôle et conditionnement des produits laitiers, concassage, mécanique (réparation d’engins miniers et matériels d’irrigation), photographie, exploitation des équipement audio-visuels, broderie traditionnelle. Enfin, il est à noter que 11 annexes non créées juridiquement sont dépourvues de postes budgétaires, de ce fait elles ont été proposées au ministère pour leur érection en CFPA.

espace pub

Vos Commentaires

espace pub

Vidéo LNR

Loading the player...

54.000 déclarations d'élus locaux et plus de 6000 de hauts fonctionnaires

Suivez LNR sur Facebook

Galerie

espace pub