espace pub
Infos en ligne:
  • Islam Slimani officiellement présenté ...

  • Un programme spécial pour les trains voyageurs de grandes lignes ...

  • "Bouhafs n'a pas encore été destitué" ...

  • Djamel Belmadi, nouveau sélectionneur national ...

  • L’ambassade de France aux demandeurs de visa ...

  • Baccalauréat 55,88% de taux de réussite ...

  • Le président Bouteflika procède à un mouvement partiel dans le corps de la magistrature ...

  • L’Algérie termine à la 2e place du Championnats arabes open de natation ...

  • Les résultats du baccalauréat seront annoncés jeudi prochain ...

  • Infantino favorable à une candidature maghrébine conjointe ...

Quotidien d'information indépendant - n° 6236 - Dimanche 19 Août 2018

Manœuvres internationales de la Protection civile avec la participation de 1 000 éléments

Interligne+- AAgrandir le Text+- Imprimez cet Article

Les manœuvres internationales de la Protection civile EU-AL Seismeex 2018 (Europe-Algérie Séisme Exercices) ont été lancées samedi à Bouira avec la participation de 1 000 éléments issus de six pays étrangers, a précisé à l’APS le chargé de la communication à la Direction générale de la Protection civile, le lieutenant-colonel Achour Farouk.

«Aujourd’hui, c’est le lancement officiel de ces exercices auxquels prennent part 1 000 éléments de la Protection civile dont plus de 300 étrangers issus de Tunisie, de France, du Portugal, d’Italie ainsi que d’Espagne et de Pologne», a précisé le même responsable à l’APS. Les différents détachements et modules devant participer à ces manœuvres de simulation dans une situation de séisme sont répartis sur sept sites différents à El-Asnam, où se trouvent la base de vie et le principal campement des différentes unités, à Bechloul près du barrage de Tilesdit, ainsi qu’à Sour El-Ghouzlane, selon les détails fournis par la Direction générale de la Protection civile dans son rapport remis à la presse. Le thème principal de ces exercices internationaux est «le Séisme et les accidents secondaires comme les risques de rupture d’un barrage, de glissements de terrain, et autres accidents nés de cette catastrophe naturelle», a expliqué, de son côté, le directeur de l’organisation et de la coordination des opérations d’urgence à la direction générale de la Protection civile, le colonel Lalaoui Fouad. «L'objectif principal de ces manœuvres est de tester l’interopérabilité des cellules de soutien logistique ainsi que la procédure Assistance internationale CENAC-ERCC», a ajouté le colonel Lalaoui lors d’un point de presse tenu au niveau de la base de vie d’El-Asnam (est de Bouira). Huit modules du plan Orsec ainsi que des experts internationaux et des observateurs de 26 nationalités prennent part à ces exercices, qui s’étaleront jusqu’au 18 avril en cours. Dans ce cadre, le général de la sécurité civile française, Philippe Nardin, président du comité de pilotage de ces exercices, a précisé que d’autres observateurs devraient arriver pour rejoindre les 24 experts qui superviseront les manœuvres. L’exercice EU-AL Seismeex 2018 a aussi pour objectif de tester le fonctionnement des différents niveaux de la chaîne de commandement et de vérifier la couverture et l’organisation des transmissions, ainsi que d’évaluer la coordination au niveau du PCF de wilaya. Pour la partie européenne, les manœuvres lui permettront d’évaluer la coopération entre les Etats membres de l’Union européenne et ceux de la région méditerranéenne.

Vos Commentaires

espace pub

Vidéo LNR

Loading the player...

Jijel, Magnifique nature et attractions touristiques qui attirent les visiteurs

Suivez LNR sur Facebook

Galerie

espace pub