espace pub
Infos en ligne:
  • 5500 milliards de centimes alloués à la réfection et à la restauration du vieux bâti à Alger ...

  • Le manque de réussite a été fatal aux Usmistes ...

  • Le Cameroun privé de l'organisation du tournoi, un appel à candidature sera lancé ...

  • L'Algérien Berraf nouveau président ...

  • "le gouvernement a réussi à mettre en place des mesures efficaces aux problèmes économiques et financiers" ...

  • Qualification laborieuse pour le «Doyen» ...

  • Naples s'est imposé 3-1 sans grande difficulté mardi face à l'Etoile Rouge Belgrade ...

  • Vers la réalisation de 50.000 logements en 2019 ...

  • M. Guitouni appelle les communes à rationaliser la consommation de l’énergie ...

  • L'ambassadeur britannique salue l'appel de l'Algérie à la réactivation de l'UMA ...

Quotidien d'information indépendant - n° 6332 - Dimanche 16 Décembre 2018

Une espèce en danger

Interligne+- AAgrandir le Text+- Imprimez cet Article

Si pour certains, le corail est une affaire de croyances et de mythes servant, très souvent, à chasser le mauvais œil, il est certainement un produit hors pair de par sa beauté, mais également son prix, qui font de lui une matière noble, pour d’autres, attirés par les gains drainés par ce commerce juteux.

Le corail fait couler la salive des trafiquants. La précieuse pierre, en effet, est de plus en plus menacée par l’exploitation illégale et les réseaux transfrontaliers. La «chasse» à cette espèce déclarée, par des groupes spécialisés dans ce genre de trafic, est derrière la rareté de ce produit très utilisé par les bijoutiers et qui apportait, jusque-là, une valeur ajoutée à notre artisanat et toutes les pièces fabriquées, agrémentées de ces branches rouges transformées en merveilles, au prix très onéreux.

espace pub

Vos Commentaires

espace pub

Vidéo LNR

Loading the player...

54.000 déclarations d'élus locaux et plus de 6000 de hauts fonctionnaires

Suivez LNR sur Facebook

Galerie

espace pub