espace pub
Infos en ligne:
  • Islam Slimani officiellement présenté ...

  • Un programme spécial pour les trains voyageurs de grandes lignes ...

  • "Bouhafs n'a pas encore été destitué" ...

  • Djamel Belmadi, nouveau sélectionneur national ...

  • L’ambassade de France aux demandeurs de visa ...

  • Baccalauréat 55,88% de taux de réussite ...

  • Le président Bouteflika procède à un mouvement partiel dans le corps de la magistrature ...

  • L’Algérie termine à la 2e place du Championnats arabes open de natation ...

  • Les résultats du baccalauréat seront annoncés jeudi prochain ...

  • Infantino favorable à une candidature maghrébine conjointe ...

Quotidien d'information indépendant - n° 6236 - Dimanche 19 Août 2018

Pour une paix globale et le respect de l'intérêt des peuples

Interligne+- AAgrandir le Text+- Imprimez cet Article

Opter pour la paix globale et à faire prévaloir l'intérêt des peuples dans le règlement des crises marquant la région arabe, tel a été l’appel des intervenants au 29e sommet arabe à Dhahran (Arabie Saoudite)

Le Roi de la Jordanie, Abdallah II a rappelé dans son allocution précédant la passation de la présidence du sommet au Souverain saoudien, les conclusions du précédent sommet, abrité par son pays, en l’occurrence la nécessité de renforcer et la dynamisation de l'action commune arabe, tout en optant pour la paix globale et permanente sur la base des décisions de la légalité internationale et de l'initiative arabe de paix ; alors que la question palestinienne reste l’une des priorités des pays arabes.
S’agissant de l’évolution des événements en Irak, le roi jordanien a mis en avant «les développements positifs» enregistrés dans ce pays et ses victoires sur le groupe terroriste «Daech». Pour ce qui est du dossier syrien, le Roi Abdallah II a estimé que son pays avait soutenu toutes les initiatives visant à relancer le processus politique, insistant sur le fait que tous les efforts consentis devraient compléter le processus de Genève et non le remplacer.
Concernant ce dossier, le secrétaire général de la Ligue arabe, Ahmed Abou Gheit a souhaité que les pays arabes parviennent à «définir une stratégie commune qui permettra d'aboutir à une solution politique, sur la base du processus de Genève et la décision 2254.»

Un dossier également abordé par le président de la Commission de l’Union africaine (UA), Moussa Faki qui après avoir insisté sur l'impératif de renouveler «le partenariat historique entre le Continent noir et le Monde arabe», avait mis l'accent sur la nécessité de soutenir la question palestinienne, sur la base de la solution de deux Etats, au sein de laquelle Al Qods sera la capitale de l'Etat indépendant de la Palestine, tout en soulignant l'impératif de trouver une solution à la question syrienne, sous l'égide de l'ONU.
Pour sa part, et après avoir réaffirmé que son pays soutenait la cause palestinienne, jusqu'à ce que le peuple palestinien frère recouvre tous ses droits légitimes, et à leur tête l'établissement de son Etat indépendant avec Al Qods Est comme capitale, et ce, tout en rappelant que son pays condamne et refuse la décision de l'administration américaine de transférer son ambassade à Al Qods, saluant le consensus international à ce propos. S’agissant enfin du Yémen, il a notamment, souligné que l'Arabie Saoudite plaide pour l'unité, la souveraineté, l'indépendance, la sécurité et l'intégrité territoriale du Yémen.

Vos Commentaires

espace pub

Vidéo LNR

Loading the player...

Jijel, Magnifique nature et attractions touristiques qui attirent les visiteurs

Suivez LNR sur Facebook

Galerie

espace pub