espace pub
Infos en ligne:
  • Nomination de quatre nouveaux cardes à la Direction générale des Douanes ...

  • Zeghmati désigné Procureur général de la Cour d'Alger et Bendaas procureurde la République près le Tribunal de Sidi M'hamed ...

  • Driencourt réfute toute "volonté d'ingérence" de la France dans les affaires de l'Algérie ...

  • Benrahma meilleur passeur de la compétition ...

  • Sonatrach réalise quatre nouvelles découvertes en effort propre ...

  • Routes bloquées à Magra pour dénoncer des sanctions d'"extrêmesévérité" contre le NCM ...

  • Belaiz présente sa démission au chef de l'Etat ...

  • L'appel de Chelsea sur l'interdiction de recrutement ...

  • Guardiola défend la prestation de Mahrez ...

  • Le MCA remporte le derby, le MOB accroché ...

Quotidien d'information indépendant - n° 6463 - Mardi 21 Mai 2019

Ouyahia prend part au 3ème Sommet

Interligne+- AAgrandir le Text+- Imprimez cet Article

Selon un communiqué des services du Premier ministre, Ahmed Ouyahia, s’est rendu en Chine où il représentera le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, au troisième Sommet du Forum de coopération sino-africain (FOCAC), prévu les 3 et 4 septembre 2018.

Ce Forum qui se tiendra sur le thème «La Chine et l’Afrique : communauté de destin et partenariat mutuellement profitable», devenu un rendez-vous incontournable, rassemblera les chefs d’Etat et de gouvernements africains et chinois, la Commission de l’Union africaine, le secrétaire des Nations unies et les représentants d’organisations régionales. Le point marquant de ce sommet dont l’objectif est de développer davantage les échanges et la coopération entre l’Afrique et la Chine, sera entre autres de parvenir à conjuguer l’initiative «La Ceinture et La route» de Xi Jinping, le programme des Nations unies sur le développement durable à l’horizon de 2030, l’Agenda 2063 de l’Union africaine, et les stratégies de développement des pays africains en vue d’élaborer de nouveaux plans de coopération gagnant-gagnant.
La situation internationale actuelle a connu une évolution importante et l'Humanité se trouve à la croisée des chemins. Le renforcement de la solidarité et de la coopération entre la Chine et l'Afrique aidera les deux parties à partager les opportunités, à relever ensemble les défis et à travailler ensemble pour construire une communauté de destin dans le monde. Selon, Dai Bing, directeur du département des Affaires africaines au ministère chinois des Affaires étrangères, dans une interview récemment à Xinhua, cinq buts pourraient être atteints grâce à la tenue de ce Sommet. Le premier objectif est d'élever l'amitié de longue date entre la Chine et l'Afrique à un nouveau niveau, a-t-il souligné. Le second objectif sera de préciser l'orientation future de ces relations.
«La Chine et l'Afrique ont toujours constitué une communauté de destin. Le sommet de Beijing se concentrera sur la construction d'une plus étroite communauté de destin sino-africaine, la coordination entre l'initiative chinoise» «la Ceinture et la Route» et l'Agenda 2030 du développement durable de l'ONU, l'Agenda 2063 de l'Union africaine et les stratégies de développement des pays africains, parvenant ainsi à une coopération mutuellement bénéfique et à un développement commun», a poursuivi Dai Bing. Aussi, selon ce responsable, ce sommet va-t-il permettre de planifier le développement des relations sino-africaines dans la nouvelle ère, conserver la position éminente de la coopération sino-africaine parmi les coopérations africano-internationales, consolidera davantage la compréhension et le soutien international à l'amitié et la coopération sino-africaines et poussera la communauté internationale à avoir une vision plus objective et impartiale du développement des relations sino-africaines.
Le troisième objectif visera à améliorer la coopération économique et commerciale entre les deux parties. Quant au quatrième, il s'agira d'aider la coopération sino-africaine à parvenir à un développement plus coordonné et plus équilibré. Enfin, le sommet promouvra davantage la coopération Sud-Sud. A cette occasion, «la Chine et l'Afrique organiseront plus de dix tables rondes ainsi que d'autres activités dont les thèmes concerneront la jeunesse, la coopération entre les gouvernements locaux, la société civile, la réduction de la pauvreté, la coopération entre les think tanks, les médias, la défense et la sécurité, ainsi que la santé», a révélé ce responsable.
Par ailleurs, les travaux de ce sommet ont été précédés par la tenue dimanche de la 7ème Conférence ministérielle du Focac à laquelle a pris part le ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, présidée par la ministre sud-africaine des Relations internationales et de la Coopération, Lindiwe Sisulu, et le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi, cette Conférence qui a enregistré la participation de délégations ministérielles, a été l’occasion pour les pays africains et la Chine de procéder à une évaluation d’ensemble de la mise en œuvre des programmes de coopération convenus lors des précédentes échéances de la coopération sino-africaine, notamment le 2ème Sommet de Johannesburg, tenu en décembre 2015.
La Conférence ministérielle a adopté les projets de la déclaration de Beijing et du plan d’action 2019-2021 qui seront soumis au Sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernement dont les travaux commenceront aujourd’hui et s’étaleront sur deux jours.

espace pub

Vos Commentaires

espace pub

Vidéo LNR

Loading the player...

Le président du Conseil constitutionnel, Mourad Medelci, est décédé hier

Suivez LNR sur Facebook

Galerie

espace pub