espace pub
Infos en ligne:
  • Le MCA remporte le derby, le MOB accroché ...

  • Crash d'un avion d'instruction à Oran, décès du pilote ...

  • Le gouvernement entamera dès sa mise en place les préparatifs de la conférence nationale ...

  • L'ANP accomplit des "missions nobles" au service de son pays et de son peuple ...

  • La Bundesliga réalise 4,42 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2018 ...

  • Le ministère de l'Enseignement supérieur ne ménage aucun effort ...

  • L'Organisation des pays exportateurs de pétrole ...

  • La Fédération internationale de football , a officialisé la création d’un comité de normalisation ...

  • Le corps inerte du pompier disparu à Bouira repêché ...

  • Bensalah plébiscité président du Conseil de la nation ...

Quotidien d'information indépendant - n° 6414 - Dimanche 24 Mars 2019

«Tadeles .. ville millénaire» de Salah Boufellah

Interligne+- AAgrandir le Text+- Imprimez cet Article

Le film documentaire «Tadeles .. ville millénaire» du réalisateur Salah Boufellah sera projeté en avant-première, fin mars courant à Alger, avant son lancement officiel à partir de Boumerdès, a-t-on appris mardi de son réalisateur.

«Le documentaire, d’une durée de 1h30, sera projeté fin mars courant au niveau de l’une des salles de la capitale», a indiqué à l’APS, Salah Boufellah, en marge de la clôture du Festival national des innovations audiovisuelles des jeunes, organisé dernièrement à Boumerdès. Selon son auteur, cette œuvre, dont la sortie des nimbes a pris six ans (soit 4 années de recherches et 2 ans de prises de vues) «est une invitation à une immersion dans l’histoire millénaire de l'antique Rusucus (nom phénicien de Dellys) ou Tadeles (son appellation en Tamazight)». En effet, le film se veut une exploration de ce passé millénaire, traversé par nombre de civilisations (phénicienne, romaine, islamique, ottomane), avant la conquête française. M. Boufellah a souligné, à ce propos, son attachement, dans la réalisation de ce film, à s’appuyer sur des sources et référents historiques dont «des voyageurs connus ayant traversé cette ville tout au long de son histoire», outre des historiens, et des chercheurs, et autres manuscrits et cartes dédiés à la région. «J’ai voulu autant que possible faire voyager le spectateur dans les fins fonds de la riche histoire de cette cité antique, qui a vu la confrontation de différentes civilisations entre elles, pour laisser à ses habitants actuels un patrimoine matériel et un lègue culturel des plus riches», a t-il souligné. Il s’agit également, a-t-il ajouté, de contribuer à «l'ouverture d’un débat entre historiens, architectes et urbanistes sur le passé arabo-amazigh de cette ville». Le réalisateur n’a pas manqué, en outre, de souligner la mise à contribution dans la réalisation de ce film documentaire, des plus récentes techniques en vigueur en matière de cinématographie, outre les témoignages de dizaines d’historiens, architectes urbanistes et autres bureaux d’études. A cela s’ajoute la représentation d’un nombre de scènes historiques en mettant à contribution quelque 58 comédiens, outre l’exploitation des techniques en 3D et d’un drone dans la prise de certaines vues de ce film, tourné simultanément à Dellys, Alger, Bejaia et Tlemcen. Toujours selon Boufellah, cette œuvre artistique, réalisée en partie avec un soutien du ministère de la Culture, et une promesse de contribution de la part de l’Assemblée populaire de la wilaya de Boumerdes et de l’association locale Delphine, se veut également «une participation à la mise en lumière de l’histoire de l’Algérie, tout en offrant l’opportunité aux jeunes chercheurs pour en tirer profit».

espace pub

Vos Commentaires

espace pub

Vidéo LNR

Loading the player...

Le président du Conseil constitutionnel, Mourad Medelci, est décédé hier

Suivez LNR sur Facebook

Galerie

espace pub