espace pub
Infos en ligne:
  • Nomination de quatre nouveaux cardes à la Direction générale des Douanes ...

  • Zeghmati désigné Procureur général de la Cour d'Alger et Bendaas procureurde la République près le Tribunal de Sidi M'hamed ...

  • Driencourt réfute toute "volonté d'ingérence" de la France dans les affaires de l'Algérie ...

  • Benrahma meilleur passeur de la compétition ...

  • Sonatrach réalise quatre nouvelles découvertes en effort propre ...

  • Routes bloquées à Magra pour dénoncer des sanctions d'"extrêmesévérité" contre le NCM ...

  • Belaiz présente sa démission au chef de l'Etat ...

  • L'appel de Chelsea sur l'interdiction de recrutement ...

  • Guardiola défend la prestation de Mahrez ...

  • Le MCA remporte le derby, le MOB accroché ...

Quotidien d'information indépendant - n° 6463 - Mardi 21 Mai 2019

Un réseau spécialisé de trafic de documents démantelé

Interligne+- AAgrandir le Text+- Imprimez cet Article

La direction générale de la Sûreté nationale marocaine a annoncé hier dans un communiqué l’arrestation de 10 personnes suspectées d’appartenir à un réseau de trafic de documents, des cartes d’identité et des passeports, au profit d’Israéliens n’ayant pas des origines marocaines.

L’agence d’informations du Maroc citant la DGSN a rapporté qu’un réseau de falsification de documents officiels a été démantelé au Maroc par la Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ). Or, le réseau en question est spécialisé dans l'obtention de la citoyenneté marocaine puis des cartes d’identité et des passeports avec de nouveaux noms pour des Israéliens, a indiqué la même source. Dix suspects ont été arrêtés dans cette opération du premier genre. Agissant sur la base de renseignements crédibles, la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), les agents de la BNPJ ont procédé pendant ces 72 heures à l'arrestation de 10 personnes impliquées dans un dangereux réseau criminel de falsification de documents officiels dans le but d'obtenir la nationalité marocaine.
D’après ce communiqué cité par le media, les faussaires faisaient de vrais fausses identités marocaines au profit des israéliens et parmi les suspects arrêtés figurent un Marocain de confession juive, trois fonctionnaires de police, un agent d'autorité, un fonctionnaire d'une annexe administrative, une responsable commerciale dans une agence de voyage en plus de trois autres individus soupçonnés d'avoir facilité la commission de ces actes criminels. A –t- on informé de même source. L'objectif du ce réseau démantelé est, selon la même source, de permettre à des Israéliens n'ayant pas des origines marocaines d'obtenir la citoyenneté marocaine, puis les cartes d'identité et les passeports, en contrepartie de sommes d'argent allant de 5.000 à 7.000 dollars américains soit de 4.400 à 6.200 euros.
La direction générale de la Sûreté nationale marocaine a expliqué que ce réseau utilisait des actes de naissance falsifiés pour obtenir des attestations fausses de non enregistrement à l'état civil, dans le but de les inclure dans des dossiers de procès judiciaires pour réclamer l'autorisation d'enregistrement à l'état civil puis obtenir à la fin des actes de naissance avec des identités de Marocains de confession juive», L'enquête est toujours en cours sous la supervision du parquet compétent. Il faut savoir à ce sujet que le code civil marocain autorise de plein droit à tous les Israéliens d'origines marocaines à accéder à la citoyenneté, sous réserve de présenter des actes de naissances authentiques de leurs parents au Maroc.

espace pub

Vos Commentaires

espace pub

Vidéo LNR

Loading the player...

Le président du Conseil constitutionnel, Mourad Medelci, est décédé hier

Suivez LNR sur Facebook

Galerie

espace pub