espace pub
Infos en ligne:
  • Le Mali bat la Mauritanie (4-1) ...

  • Coutinho conscient de ne pas avoir fait une bonne saison au Barça ...

  • Nomination de quatre nouveaux cardes à la Direction générale des Douanes ...

  • Zeghmati désigné Procureur général de la Cour d'Alger et Bendaas procureurde la République près le Tribunal de Sidi M'hamed ...

  • Driencourt réfute toute "volonté d'ingérence" de la France dans les affaires de l'Algérie ...

  • Benrahma meilleur passeur de la compétition ...

  • Sonatrach réalise quatre nouvelles découvertes en effort propre ...

  • Routes bloquées à Magra pour dénoncer des sanctions d'"extrêmesévérité" contre le NCM ...

  • Belaiz présente sa démission au chef de l'Etat ...

  • L'appel de Chelsea sur l'interdiction de recrutement ...

Quotidien d'information indépendant - n° 6557 - Dimanche 15 Septembre 2019

Plus de 50 000 étudiants à l'USTHB

Interligne+- AAgrandir le Text+- Imprimez cet Article

Plus de 50 000 étudiants, dont plus de 9 000 nouveaux, rejoindront l'Université des sciences et de la technologie Houari-Boumediene (USTHB) de Bab Ezzouar à la rentrée universitaire 2019/2020, a indiqué lundi à Alger le recteur de cette université, Benali Cherif Noureddine.

«Plus de 50 000 étudiants, dont plus de 9 000 nouveaux, rejoindront l'USTHB à la rentrée universitaire 2019/2020 prévue la première quinzaine d'octobre prochain, soit un chiffre record pour cette université», a estimé M. Benali Cherif lors d'une conférence de presse. Précisant que «trente (30) semaines de cours seront assurées», le recteur a reconnu des «difficultés» quant à la couverture de l'ensemble des programmes pédagogiques, mais aussi dans l'établissement du calendrier des cours, notamment pour les étudiants de première année, estimés à quelque 17.000 étudiants. A propos du taux de redoublement «considérable» enregistré en première année universitaire, M. Benali Cherif a affirmé que ses services allaient mettre en place une commission pédagogique chargée d'étudier les causes sous-jacentes de ce phénomène, dû en partie, selon lui, aux mauvais choix des spécialités par les nouveaux étudiants. Concernant les offres de formation proposées cette année par l'université, l'intervenant a fait état de 43 spécialités en licence, 155 en master et 10 en doctorat avec 102 postes de doctorants. Quant à l'encadrement, l'USTHB compte 1.914 enseignants permanents, 1.914 enseignants vacataires et 1.894 techniciens et membres du personnel administratif, a-t-il ajouté, qualifiant d' «acceptable» le taux d'encadrement qui est d'un (1) enseignant pour 26 étudiants. Le responsable a rappelé que l'année universitaire 2018/2019 avait été perturbée en raison du Hirak, précisant que les examens du second semestre doivent s'achever dans les Facultés de l'université le 19 septembre. En dépit des perturbations, l'USTHB a enregistré l'année dernière 4.947 diplômés, dont 1 047 en licence, 3.898 en master et 1 842 doctorants, a-t-il précisé.

espace pub

Vos Commentaires

espace pub

Vidéo LNR

Loading the player...

Le président du Conseil constitutionnel, Mourad Medelci, est décédé hier

Suivez LNR sur Facebook

Galerie

espace pub