espace pub
Infos en ligne:
  • Routes bloquées à Magra pour dénoncer des sanctions d'"extrêmesévérité" contre le NCM ...

  • Belaiz présente sa démission au chef de l'Etat ...

  • L'appel de Chelsea sur l'interdiction de recrutement ...

  • Guardiola défend la prestation de Mahrez ...

  • Le MCA remporte le derby, le MOB accroché ...

  • Crash d'un avion d'instruction à Oran, décès du pilote ...

  • Le gouvernement entamera dès sa mise en place les préparatifs de la conférence nationale ...

  • L'ANP accomplit des "missions nobles" au service de son pays et de son peuple ...

  • La Bundesliga réalise 4,42 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2018 ...

  • Le ministère de l'Enseignement supérieur ne ménage aucun effort ...

Quotidien d'information indépendant - n° 6434 - Mardi 16 Avril 2019

L'événement

Le panier de l'Opep progresse à 70,44 dollars le baril

Opep

Le prix du panier de quatorze pétroles bruts, qui sert de référence à l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), a progressé, vendredi à 70,44 dollars le baril, contre ,dollars, la veille, a indiqué lundi l'Organisation pétrolière sur son site web.

Les Douanes avortent toute tentative d’hémorragie financière

Il se confirme de plus en plus que le « hirak » ne se caractérise pas uniquement par les marches organisées chaque vendredi par des millions de marcheurs issus de différentes couches du peuple.

La Banque d’Algérie jette un pavé dans la mare

Planche à billets

La Banque d’Algérie sort de son omerta et admet ses torts. Après presque deux ans depuis l’actionnement de la planche à billets sur note de l’ex-Premier ministre Ahmed Ouyahia avec l’aval du gouverneur de la BA, celle-ci réagit et reconnaît n’avoir jamais consenti à cette décision. Etant une solution à effets pernicieux sur les banques et les finances du pays, affectant, particulièrement, la valeur de la monnaie nationale en dégradation depuis le contre-choc pétrolier de 2014.

Les partis dits de l’Alliance dans l’œil du cyclone

Secoués par des crises internes

Les crises internes qui secouent les partis constituant ce qui était appelé « l'Alliance présidentielle », nées notamment depuis le 22 février dernier, début des manifestations massives et pacifiques appelant à un changement radical du système politique en place et au départ des personnalités qui en sont les symboles, s’accentuent.

Son discours est «très attendu»

Gaïd Salah en visite de travail à la 4ème Régi

Le général de Corps d'Armée Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, Chef d'Etat-Major de l'Armée nationale populaire, effectue depuis hier, une visite de travail et d'inspection à la 4ème Région militaire à Ouargla, a annoncé dimanche le ministère de la Défense nationale dans un communiqué.

De nombreux maires expriment leur refus

Organisation des élections présidentielles

L’élection présidentielle du 4 juillet prochain, unanimement, rejetée par le peuple lors des manifestations du 12 avril, les considérant illégitimes et estimant qu’il lui revient souverainement de décider des actions à mener pour réaliser une véritable transition démocratique est plus que jamais compromise.

Mouloud Hamrouche insiste sur le rôle de l’Armée

Gouvernement

L'ancien chef de gouvernement, Mouloud Hamrouche, est sorti de son silence pour livrer dans une contribution intitulée "Impasses, menaces et issues" publiée lundi sur les colonnes du quotidien El-Watan, sa lecture de la situation politique actuelle en Algérie.

Il devient fondamental d’éloigner l’école des ingérences politiques et idéologiques

CNAPEST, Meziane Meriane

Se présentant comme un élement indispensable d'accompagnement des transformations sociétales, l'Ecole Algérienne n'a jamais réussi à échapper aux mutations politiques et idéologiques qui se sont opérées dans le pays depuis l'indépendance.

Un soutien indéfectible au mouvement national

Algériens en France

Comme à chaque dimanche, les algériens résidents en France sont sortis marcher à la place de la République, à Paris, pour réclamer par solidarité avec le compatriote le départ des symboles du système politique algérien.

Les étudiants ne décolèrent pas

Marches et rassemblements

En cessation de cours depuis pratiquement le 26 février dernier pour cause de grève et de vacances d’hiver, cumulées, les étudiants partagent ce temps libre inespéré en actions politiques de revendication de «changement du système» vers plus de démocratie, de liberté et de justice sociale, pour les uns, en ballades en groupes dans les rues d’Alger pour d’autres et aussi, pour un nombre indéterminé, en séances personnelles de révision à domicile à l’aide d’internet ou dans les bibliothèques.

espace pub

Vos Commentaires

espace pub

Vidéo LNR

Loading the player...

Le président du Conseil constitutionnel, Mourad Medelci, est décédé hier

Suivez LNR sur Facebook

Galerie

espace pub