L’Algérie face aux enjeux géostratégiques

Les forces sociales conservatrices et réformistes souvent antagoniques tenant compte du poids de l’histoire sont le moteur de la dynamique ou de la léthargie de toute société. Car comment ne pas se remémorer les promesses des dirigeants politiques algériens qui ont présidé aux destinées du pays au nom de la légitimité historique encore quand certains évoquaient récemment pour ceux qui voulaient bien les entendre, la fin de l’Etat de la mamelle, puis celle de la légitimité révolutionnaire.