Les histoires des Prophètes

«Et le roi dit : "Amenez-le moi". Puis, lorsque l'émissaire arriva auprès de lui, (Joseph) dit : "Retourne auprès de ton maître et demande-lui ; "Quelle était la raison qui poussa les femmes à se couper les mains ? Mon Seigneur connaît bien leur ruse." Alors, (le roi leur) dit : "Qu'est-ce donc qui vous a poussées à essayer de séduire Joseph ?" Elles dirent : "À Dieu ne plaise ! Nous ne connaissons rien de mauvais contre lui". Et la femme d'al-'Azîz dit : "Maintenant la vérité s'est manifestée. C'est moi qui ai voulu le séduire. Et c'est lui, vraiment, qui est du nombre des véridiques ! Cela afin qu'il sache que je ne l'ai pas trahi en son absence, et qu'en vérité Dieu ne guide pas la ruse des traîtres. Je ne m'innocente cependant pas, car l'âme est très incitatrice au mal, à moins que mon Seigneur, par miséricorde, (ne la préserve du péché). Mon Seigneur est certes Pardonneur et très Miséricordieux."» (12, 50-53).